Mgr Léonard entarté à Louvain la Neuve

Download PDF

Mgr André Léonard, primat de Belgique, a été entarté hier à Louvain la Neuve, à l’occasion d’un débat sur la conciliation entre science et foi. Cet acte peu glorieux est le fait d’un groupuscule homosexualiste et pro-mort.

10 comments

  1. Benoît Lobet

    L’attitude de ces personnes est odieuse, honteuse, et contraire à leurs propres principes, qui sont de libre expression. Elle constitue en outre une violence bien plus grave que celles qu’ils “dénoncent” de la part de l’Eglise.
    J’espère que des condamnations s’ensuivront, au pénal, mais hélas je ne suis pas certain que la Justice soit prompte à poursuivre sérieusement ce genre d’attentat.

  2. Philippe Coeurderoy

    Oui, M. l’abbé ces agissements sont hélas bien tristes et crient vengeance au Ciel. Pauvre Mgr !
    Imaginez les cardinaux Van Roey ou Mercier humiliés de cette façon.
    Je suis, vous le devinez, mille fois d’accord avec vous, mais j’apporte toutefois quelques nuances:
    Depuis 40 ans, le clergé laisse croire que tout est Bien. Que les laïcs ont droit au pouvoir dans l’Église et celle-ci les y pousse (pas dans la sacristie ou à la chorale)mais dans la Mater et Magistra.
    Voilà 40 ans que plus une voix ne résonne dans ce pauvre royaume, alors, comment voulez-vous ?
    A force de faire semblant d’être la remorque de la Société, celui qui veut rééquilibrer les pneus prend tout.
    Il est urgent, et particulièrement en Belgique, qu’on cesse de souffler le chaud et le froid. Je sais que beaucoup de prêtres y sont malheureux, isolés, découragés … Mais comment voulez-vous qu’il en soit autrement dans ce désert spirituel ?
    Comment est-ce possible que prêtres et fidèles soient heureux et enthousiastes avec des séminaires vides ? Face à des assemblées aux cheveux d’argent ? Vous n’avez franchement pas pas l’impression de gérer une faillite ?
    J’ai visité quelques site de votre Église, Quel truc morbide ! Entre-nous, un garçon de 18 ans ne va jamais donner sa vie pour des slogans de paix, justice, solidarité, monde meilleur etc… ! Renoncer à une famille pour ça ? Il vaut mieux être permanent à la Croix Rouge !
    Si l’idée de Rédemption, si la conception de la Messe sacrificielle, si la conception du prêtre lui-même ne sont pas rétablies, c’est mort.
    Alors, comment s’étonner encore que Mgr. Léonard soit considéré comme un obstacle à la décomposition ? Moi, je ne m’épouvante pas, je trouve que c’est logique tout en partageant la souffrance intérieure qui doit être la sienne.

  3. Kris Vancauwenberghe

    “Acte peu glorieux”? C’est un euphémisme. Ne tournons pas autour du pot, c’est un sacrilège. Quant aux tribunaux civils, le problème est que l’entartage est difficile à qualifier en droit belge. Injure par actes, souillures… La base juridique est mince et les peines prévues légères. Les juges sont désarmés face au phénomène de l’entartage, qui peut avoir une portée considérable quand c’est une personnalité qui en est victime.

    S’agissant d’un sacrilège, il me semble important de placer la question sur ce terrain. Je ne sais pas si les outrages aux prêtres sont encore punis d’une l’excommunication mais dans ce cas il faudrait ici en porter une “à la carte”, ferendae sententiae. Hélas, l’excommunication est encore moins à la mode (sauf dans un cas qu’on ne mentionne plus) que les poursuites judiciaires pour entartage.

  4. franz

    Je me trouvais à Louvain ce soir-là.
    Après la conférence (fin 22:15), en rentrant chez moi vers Mons, le Flash radio de la RTBF1 de 23:00 en parlait déjà avec une interview de l’ entarteur en chef, ce qui prouve que cet acte lamentable a été préparé soigneusement et bénéficiait déjà d’un droit de parole sur les médias. Le groupe justicier aurait agi au nom des homosexuels, des jeunes filles candidates à l’avortement, ceux-ci génês dans leur démarches par les positions de l’Eglise et au nom des mineurs touchés par les abus sexuels dans l’Eglise….
    Quoiqu’il en soit, un tel acte perpétré avant une conférence qui fut de très haut niveau, est lamentable….

  5. Luc Warnotte

    Jean-Claude, pas besoin de chocolat: l’entartage est par ses origines mêmes une spécialité belge. L’inventeur est en effet Noël Godin, un Liégeois de tendance anarchiste (qui débuta ses “exploits” par un encollage de Marcel De Corte… et qui possède à son tableau de chasse votre cher président Sarközy, alors ministre). Wikipedia a consacré à Noël Godin tout un article.
    Ceci étant, je préfère ne pas rire de l’entartage de Mgr Léonard. Quoi qu’on pense de sa personne, c’est un archevêque et, comme l’a dit Kris Vancauwenberghe, outrager un archevêque est un sacrilège.

  6. Kris Vancauwenberghe

    Je confirme ce que dit Luc Warnotte: pas besoin de chocolat. L’important dans l’entartage, c’est la chantilly, pour que ça spitte bien. Foi de Belge, puisque l’entartage est une de nos spécialités nationales.¨Godin entarte d’ailleurs parfois… sans tarte, avec uniquement des “bombes à crèmes fraîche” (aérosols à chantilly). L’article Wikipedia “Noël Godin” en parle d’ailleurs.
    Mais encore une fois, cet outrage à Mgr Léonard est un scandale, qui doit nous remplir de tristesse.

  7. Pierre de Vacquerie

    Noël Godin s’est toujours bien gardé d’entarter Ringlet qui, lui, le mériterait amplement en raison de ses prises de position ignobles et impies. De même pour la honte de l’Eglise de Belgique, le capucin-renégat Dufour. Mais ces gens sont tellement déjà en dehors de l’Eglise que Godin doit les trouver sympathiques.

    Cela dit, à quand l’entarteur entarté?

  8. Philippe Coeurderoy

    Cher Pierre de Vacquerie,

    Le fameux Dufour le mérite encore plus que Ringlet, car c’est un malhonnête intellectuel et un manipulateur. Ringlet ne cache pas son jeu, mais lui, oui !
    Ce n’est pas une tarte que Dufour mérite, c’est une bombe !
    Si vous désirez un coup de main, je suis là.
    Enfin, il ne faut pas rêver, l’Église de Belgique rêve pour vous !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *