Mgr Nourrichard participe à une “ordination” de femmes anglicanes!

Download PDF

J’avais eu l’occasion de parler sur ce blogue de Mgr Nourrichard, évêque d’Evreux, qui a fait parler de lui avec la “fermeture administrative”, si j’ose dire, de l’une des paroisses les plus vivantes de son diocèse, celle de Thiberville, dont le curé était l’abbé Michel. J’avais surtout évoqué les différentes procédures canoniques en cours sur ce sujet (voir ici et ).
Mais, alors que commence la visite de Benoît XVI en Angleterre, j’ai découvert sur le site de mon confrère Maximilien Bernard, cette nouvelle ahurissante: Mgr Nourrichard a participé à des “ordinations” de femmes anglicanes!
Plus exactement, il s’était rendu à la cérémonie d’adieu de “l’évêque” anglican de Salisbury, cérémonie au cours de laquelle ce dernier a “ordonné” des femmes. La revue du diocèse d’Evreux relate la chose, avec force photos à l’appui, sans la moindre réserve.
Pourtant, en dehors de l’intercommunion qui reste interdite par le droit canon (même dans le cas de messes valides, ce qui n’est le cas ici), la présence de Mgr Nourrichard appelait au moins une double réserve: 1) Les “ordinations” anglicanes ne sont pas reconnues comme valides par l’Eglise catholique (au moins depuis la lettre de Léon XIII Apostolicae curae) et il n’eût pas été inutile de rappeler que Mgr Standcliffe n’était donc pas évêque; 2) Les ordinations de femmes sont précisément la première raison de l’explosion de la “Communion anglicane” et les anglicans qui quittent cette dernière pour l’Eglise romaine apprécieront sûrement la provocation de Mgr Nourrichard!
Accessoirement, les fidèles de la paroisse de Thiberville apprécieront aussi les risettes de leur évêque lors d’une parodie de sacrement, en songeant au traitement que leur curé a reçu du même évêque…

4 comments

  1. Boris Maire

    L’information reprise du site de la FSSPX est fausse : Mgr Nourrichard n’était pas en habit de chœur.

    L’habit de chœur est soit soutane-rochet-camail, soit soutane-aube-cordon.

    En aucun cas il ne peut s’agir de porter étole-chape-mitre par dessus l’aube : cet habit indique une participation à l’action en cours.

    L’acte de Mgr Nourrichard est donc bien plus grave que la simple assistance à la cérémonie.

    Regardez le Pape : lorsqu’il se rend dans un lieu de culte non-catholique, il porte soutane-rochet-camail-étole pastorale. Ni mitre, ni chape.

  2. Luc

    Effectivement, Boris, le blog Perepiscopus http://www.perepiscopus.org precise bien qu’il s’agit de plus que d’habits de choeur, et on le voit sur les photos.
    C’est donc de la communication in sacris avec des heretiques et des schismatiques. En revanche, quand il s’agit de Tiberville, la tolerance et la fraternite de Mgr Nourrichard est nettament plus limitee. Mais je m’egare sans doute.

  3. eucaly

    Bonjour,
    Je ne connais pas cet évêque.
    Il ne m’appartient pas de le juger.
    C’est Dieu seul qui juge.

    Il y a une chose qui me surprend dans l’église catholique. Il est toujours question de sexe. C’est à se demander si autre chose intéresse.

    Pourquoi Dieu n’aurait pas le droit de donner la vocation aux femmes ?

    Je pense que c’est un grave péché que de ne pas se réjouir de voir des femmes ordonnées pour annoncer l’Evangile et pour donner les sacrements.

    C’est quoi pour vous le plus important ? Le salut des âmes ou le sexe du ministre ?

    Voir les églises sans prêtre et fermées le dimanche ou voir des messes célébrées par des femmes ?

    Voir la disparition du christianisme au profit d’une religion non chrétienne ou la haine des femmes ordonnées ?

    Vous savez dans les autres églises il y a aussi de vrais croyants qui vivent leur foi.

    Il serait beaucoup plus édifiant que tous les chrétiens s’entraident à maintenir la foi chrétienne que de se traiter de schismatiques et d’hérétiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *