Le cardinal Sarah recevra les pèlerins “Summorum Pontificum”

Download PDF

L’an passé, lors du 2ème pèlerinage Summorum Pontificum, Mgr Fisichella, Président du Président du Conseil pontifical pour la Promotion de la nouvelle évangélisation avait reçu les clercs du pèlerinage. La conférence de Mgr Fisichella et le débat qui avait suivi avaient porté sur l’enseignement du catéchisme comme fondement nécessaire de l’évangélisation. Mgr Fisichella avait notamment expliqué que la situation de l’Italie et même celle de Rome, dont il a été un temps évêque auxiliaire, n’était guère plus brillante que la situation française en matière de connaissance du catéchisme pour les enfants de familles catholiques (jusqu’à l’ignorance, parfois, du signe de la croix et des prières les plus élémentaires chez des enfants inscrits dans des cours de catéchisme). Le P. Vincenzo Nuara, de la Commission Pontificale Ecclesia Dei, avait présenté à cette occasion à ses confrères l’association sacerdotale qu’il a fondée en Italie pour rassembler et soutenir les prêtres qui célèbrent la messe traditionnelle, l’Amitié sacerdotale Summorum Pontificum.

Cardinal Robert Sarah

Cardinal Robert Sarah

Cette année, c’est le cardinal Robert Sarah, 69 ans (ancien archevêque de Conakry, en Guinée) l’une des personnalités les plus éminentes du Collège cardinalice, qui recevra le clergé du pèlerinage, le 24 octobre. Lecardinal Sarah, haute figure spirituelle, avait fait forte impression en France, par une homélie qu’il avait prononcée lors d’ordinations conférées pour la Communauté Saint-Martin, en 2011 : « Il n’y a plus de références morales communes. On ne sait plus ce qui est mal et ce qui est bien. […] Ce qui est grave, ce n’est pas de se tromper ; c’est de transformer l’erreur en règle de vie. […] Si nous avons peur de proclamer la vérité de l’évangile, si nous avons honte de dénoncer les déviations graves dans le domaine de la morale, si nous nous accommodons à ce monde de relâchement des mœurs et de relativisme religieux et éthique, si nous avons peur de dénoncer énergiquement les lois abominables sur la nouvelle éthique mondiale, sur le mariage, la famille sous toutes ses formes, l’avortement, lois en totale opposition aux lois de la nature et de Dieu, et que les Nations et les cultures occidentales promeuvent et imposent grâce aux mass-média et à leurs puissances économiques, alors les paroles prophétiques d’Ézéchiel tomberont sur nous comme un grave reproche divin ».

L’abbé Claude Barthe, chapelain, a adressé ce message aux clercs qui participeront au pèlerinage de la fin de ce mois à Rome, que nous nous empressons de diffuser à l’intention des prêtres et de religieux qui lisent ce blogue :

Abbé Claude Barthe

Abbé Claude Barthe

Chers amis prêtres, religieux et séminaristes,

Vendredi 24 octobre 2014, à midi, Son Éminence le cardinal Robert Sarah, Président du Conseil pontifical Cor Unum, a aimablement accepté de recevoir les membres du clergé qui participeront au troisième pèlerinage international Summorum Pontificum. Le nombre de participants sera limité et il est donc essentiel que ceux d’entre vous qui sont intéressés s’inscrivent préalablement en m’écrivant à l’adresse barthe.cisp@mail.com

Je vous remercie de m’indiquer vos nom et prénom, votre diocèse ou communauté d’appartenance et les langues dans lesquelles vous pourriez suivre cette rencontre au cours de laquelle Son Éminence nous entretiendra de l’action de son dicastère et, en particulier, de l’assistance que celui-ci fournit à l’Église du Moyen-Orient.

1 comment

  1. Pingback: We can expect clarity and leadership from Cardinal Sarah | CHRONICA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *