Année sacerdotale: les risques de l’activisme

Download PDF

Tout au long de l’année sacerdotale, nous allons naturellement prêter une particulière attention aux discours de
Benoît XVI sur les prêtres et aux prêtres.

Deux jours à peine après l’ouverture de cette année sacerdotale, le dimanche 21 juin, le Pape se trouvait à San Giovanni Rotondo, lieu où a vécu le saint Padre Pio, autre modèle du prêtre, qui a
porté les stigmates du Christ pendant des années.

Dans son homélie, je relève ces quelques phrases:

“Les risques de l’activisme et de la sécularisation sont toujours présents […] Beaucoup d’entre vous, religieux, religieuses et laïcs, êtes tellement pris par les mille occupations requises par
le service aux pèlerins, ou aux malades de l’hôpital, que vous courez le risque de négliger la chose vraiment nécessaire: écouter le Christ pour accomplir la volonté de Dieu.”

Un discours encore plus fondamental en nos temps de pénurie de prêtres qu’en tout autre époque. Ce n’est pas en multipliant les réunions ou, pire encore, en imaginant d’invraisemblables succédanés
plus ou moins cléricaux au prêtre, que nous répondrons à la crise des vocations: c’est en revenant à l’unique nécessaire et au coeur de la mission du prêtre…