Conditions pour la paix au Proche-Orient

Download PDF

Je parlais hier des
négociations entre Israël et le saint-siège. Dans son discours au corps diplomatique, Benoît XVI a également évoqué le sujet plus fondamental de la paix dans cette région et offert pour ainsi dire
un “cahier des charges” pour les négociateurs (je n’ose dire une “feuille de route”, l’expression ayant déjà été utilisée à propos des relations israélo-palestiniennes sans grand succès!…):

“Durant mon pèlerinage en Terre Sainte, j’ai appelé de façon pressante Israéliens et Palestiniens à dialoguer et à respecter les droits de l’autre. Encore une fois, j’élève ma voix, afin que soit
universellement reconnu le droit de l’Etat d’Israël à exister et à jouir de la paix et de la sécurité dans des frontières internationalement reconnues. Et que, de même, soit reconnu le droit du
peuple palestinien à une patrie souveraine et indépendante, à vivre avec dignité et à se déplacer librement. Je voudrais, en outre, demander le soutien de tous, afin que soient protégés l’identité
et le caractère sacré de Jérusalem, son héritage culturel et religieux, dont la valeur est universelle. Seulement ainsi, cette ville unique, sainte et tourmentée, pourra être signe et anticipation
de la paix que Dieu désire pour toute la famille humaine.”

Source: VIS