Mgr de Galarreta parle des conversations doctrinales

Download PDF


Nos confrères de Messa in Latino (ici) évoquent les conversations doctrinales entre les
théologiens romains et ceux de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X, sur la base d’éléments fournis par Mgr de Galarreta, chef de la délégation de la FSSPX. Naturellement, ces informations sont à
prendre avec prudence (rappelons que les conversations sont couvertes par le secret pontifical, comme les discussions internes à un conclave), mais elles n’en sont pas moins intéressantes.

On pourra noter aussi que la date de publication est intéressante. Selon Messa in Latino, Mgr de Galarreta a parlé le 19 décembre. Soit bien longtemps après la première réunion (la seule à
laquelle il soit fait allusion et la seule réunion plénière qui ait eu lieu pour le moment, autant que je sache). Peut-être s’agit-il de contrer des rumeurs qui circulent également à Rome selon
lesquelles ces conversations se passeraient mal (rumeurs à prendre avec encore plus de prudence, car on ne voit pas bien comment de simples échanges d’arguments écrits pourraient se passer
mal).

Voici en tout cas, les informations en question :
1. Le résultat de la première réunion a été positif.
2. Cette réunion a traité principalement de l’agenda et des méthodes de discussion.
3. Les thèmes de discussion sont de nature doctrinale (ils ne concernent pas en particulier le statut canonique ultérieur de la FSSPX).
Jusqu’ici, cela confirme le communiqué du Saint-Siège.
4. Le point commun de référence doctrinale sera le magistère anté-conciliaire.
5. La méthode de débat sera rigoureuse : quand la FSSPX soulève un problème, elle est invitée à proposer ses questions et le Saint-Siège répond par écrit.
6. Toutes les réunions sont enregistrées et filmées. [On a dit que c’était pour que Benoît XVI puisse suivre en personne les débats].
7. Les conclusions sur chaque problème seront soumises au Saint-Père et au supérieur général de la FSSPX.
8. La cadence des réunions dépend de l’ordre de jour : s’il s’agit d’un thème nouveau, les réunions ont lieu tous les trois mois; s’il s’agit d’un thème déjà discuté, les réunions ont lieu tous les
deux mois. La prochaine réunion aura lieu vers la mi-janvier.
9. Les théologiens du Saint-Siège sont des personnes avec lesquelles on peut parler; ils parlent le même langage que nous. [Messa in Latino traduit cette dernière mention par « ils sont
thomistes », ce qui est manifestement ce que voulait dire Mgr de Galarreta. Ce point est en tout cas, à mon sens, le plus important à relever dans toutes ces informations].
10. Parmi les questions à discuter, Mgr de Galarreta a évoqué :
a) le magistère conciliaire et post-conciliaire,
b) la réforme liturgique,
c) l’œcuménisme et le dialogue interreligieux,
d) l’autorité pontificale et la collégialité
e) la liberté de conscience, la liberté religieuse, le laicisme et le Règne social de Notre-Seigneur,
f) les “droits de l’homme” et la “dignité humaine” selon la doctrine conciliaire.