La police égyptienne contre les victimes chrétiennes

Download PDF

Le gouvernement Moubarak évitait peut-être le pire pour les chrétiens. Mais on ne peut pas dire qu’il était idéal. Voici ce que disait récemment le père Antonio, copte égyptien:

“Le gouvernement de Moubarak a toujours traité ces attaques [contre les chrétiens] comme des «accidents individuels», non pas comme des discriminations et des persécutions religieuses. La police ne défendait pas les chrétiens, prenant systématiquement le parti des agresseurs musulmans, même en dépit du bon sens.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *