L’aide aux malades n’est pas une “niche fiscale”!

Download PDF

Le Salon beige relaie une information de “Faits et Documents”, assez emblématique du mépris dans lequel les autorités politiques françaises tiennent les chrétiens:

“Par le biais de la suppression des “niches fiscales”, le fisc a trouvé un nouveau moyen, assez minable, de s’attaquer au catholicisme : jusqu’à présent les bénévoles qui accompagnaient des pélerins malades pouvaient déduire de leurs impôts leurs frais de voyage. Ce modeste “avantage” vient d’être supprimé.”

C’est vrai que quand on décide de passer une semaine au service des malades, c’est forcément dans une logique d’évasion fiscale!
Cette absurdité me rappelle ce que certains des “pères fondateurs” avaient osé avancer au parlement, lors du vote de la loi imposant le service militaire pour les séminaristes dans les années 1880: ils imaginaient que certains choisissaient la voie du sacerdoce pour échapper à leurs obligations militaires… Aujourd’hui, c’est plus mesquin, mais ce n’est pas moins grotesque!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *