La communication du diocèse d'Evreux est dépassée par le scandale

Download PDF

Le blog e-deo a voulu enquêter sur l’affaire du diocèse d’Evreux et a contacté le diocèse. Extraits :

A Evreux, le service communication du diocèse nous affirme que la polémique touche seulement “les sites traditionnalistes” qui “[les] surveillent”. La preuve, “on n’a pas de protestations sur notre espace Facebook”. […] Selon le diocèse d’Evreux, la présence de Mgr Nourrichard à cette mascarade n’avait pas pour objectif de faire passer un message aux catholiques ou aux médias. Je demande à mon aimable interlocutrice du service communication du diocèse : “mais pourquoi les habits de choeur ?“.  “Oh, ça n’a pas d’importance” me répond-t-elle. […]

Selon le service de communication du diocèse d’Evreux, cette affaire serait liée à l’affaire de Thiberville et à ces catholiques qui “ne supportent pas que Mgr Nourrichard soit en vêtements laïcs mais toujours avec un col romain” et “qui n’ont jamais admis Assise”. “Nous avons reçu énormément de messages injurieux” me confie la responsable. Invérifiable.

A toutes fins utiles, je signale que Perepiscopus est un blog indépendant, qui n’est pas lié à Thiberville. Et les réactions ne se limitent pas au diocèse d’Evreux, dans lequel d’ailleurs je ne réside pas. Mais poursuivons avec e-deo :

Sur l’homélie du Révérend (anglican) Peter Ball le 13 juin dernier à Montaure, du côté de Louviers, le diocèse d’Evreux “n’a pas de réaction. “Mgr Nourrichard n’a pas envie de parler de ce genre de choses”. Selon le service communication, “la polémique est très malvenue alors que le pape est au Royaume Uni”. Et l’instruction Redemptionis Sacramentum qui dispose que :

L’homélie, qui est prononcée au cours de la célébration de la sainte Messe et fait partie de la liturgie elle-même, est faite habituellement par le prêtre célébrant lui-même ou par un prêtre concélébrant à qui il l’aura demandé, ou parfois, si cela est opportun, aussi par le diacre, mais jamais par un laïc

dans tout ça ? “C’est un texte qui date de 1800 je crois”. Vu l’allusion à la concélébration, ça m’étonnerait grandement. Je rétorque à mon interlocutrice qu’il n’a pas l’air d’avoir été abrogé. “Il est peut-être encore valable, je ne sais pas. Vous savez, on vit au XXIème siècle et puis notre pape est en ce moment au Royaume-Uni. Je ne crois pas qu’on puisse nous qualifier de pas catholiques”. Vérification faite, je constate que l’instruction Redemptionis Sacramentum a été publiée le 23 avril 2004 par la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements…

Le diocèse “ne veut pas en parler“, car il n’y a finalement rien à expliquer. Mgr Nourrichard a assisté à une cérémonie invalide présidée par des schismatiques sans aucune réserve. On en vient à se demander s’il voit le problème.