Mgr Rey lance un colloque sur l'adoration, à Rome, entouré des ratzinguériens

Download PDF

L’évêque de Fréjus-Toulon, Mgr Dominique Rey, a annoncé le tenue d’une Conférence Internationale importante sur l’adoration eucharistique à Rome du 20 au 23 juin 2011. Organisé par les missionnaires du Très Saint Sacrement, une nouvelle communauté fondée par Mgr Rey en 2007, la conférence rassemblera des intervenants venant de nombreux pays, dont 6 cardinaux. Pour Mgr Rey,

La première condition pour la nouvelle évangélisation est l’adoration. Nous devons retrouver la capacité d’adorer le Christ dans la très sainte eucharistie si nous voulons amener les hommes et les femmes du 21ème siècle à la foi en Jésus-Christ. C’est l’un des thèmes principaux du pontificat du pape Benoît XVI,  c’est pourquoi nous prenons cette initiative.

Adoratio 2011 comprendra 14 conférences, des ateliers, la célébration de la messe selon l’ancienne forme et la nouvelle, l’adoration. Approximativement 300 participants sont prévus. Des services de traduction simultanés seront fournis dans les langues principales. La conférence se conclura en se joignant au pape Benoît XVI lors de la célébration de la solennité du Corpus Christi à la basilique Saint Jean de Latran, avec la procession du Saint-Sacrement.

Parmi les intervenants, on note :

  • Le cardinal ARINZE
  • Le cardinal BURKE
  • Le cardinal CAÑIZARES LLOVERA,
  • Le cardinal RANJITH,
  • Le cardinal PIACENZA
  • Le cardinal TURKSON
  • Mgr D’ERCOLE, évêque auxiliaire d’Aquila, Italie
  • Mgr MUNILLA – évêque de San Sebastian, Espagne
  • Mgr REY, évêque du diocèse de Fréjus-Toulon, France
  • Mgr SCHNEIDER, évêque auxiliaire de Karaganda, Kazakhstan
  • Msgr MARINI, maître des cérémonies pontificales

On le voit, il s’agit là des plus fidèles ratzinguériens. Le fait que cette initiative vienne de Mgr Rey, seul évêque français à participer à cette manifestation, ne peut que nous réjouir. Elle montre qu’un évêque français peut prendre des initiatives, à l’international, sans passer par le prisme de la CEF.