Décès de Mgr Brand, archevêque émérite de Strasbourg

Download PDF

brandMgr Charles-Amarin Brand, archevêque de Strasbourg de 1984 à 1997, est décédé le jour de Pâques, à l’âge de 92 ans. Ses obsèques seront célébrées vendredi 5 avril 2013 à 10 heures en la cathédrale de Strasbourg.

Titulaire d’un diplôme d’études supérieures en philosophie, ainsi qu’un doctorat en théologie, il a été ordonné à Clermont-Ferrand, le 11 juillet 1943, au titre du diocèse de Strasbourg. En 1946, il fut nommé secrétaire de Mgr Gaudel, évêque de Fréjus-Toulon tout en étant aumônier militaire des camps de Fréjus-Saint-Raphaël. En 1955, il est incardiné au diocèse de Fréjus et devient vicaire général de ce diocèse et responsable de l’aumônerie de l’enseignement public. Nommé évêque auxiliaire de Fréjus-Toulon le 28 décembre 1971, il est consacré à Rome par le pape Paul VI le 13 février 1972. Le 26 août 1976, il est nommé évêque auxiliaire de Strasbourg. Il est ensuite nommé archevêque de Monaco le 31 juillet 1981.

Le 16 juillet 1984, il revient à Strasbourg où il est nommé évêque de Strasbourg et s’installe officiellement le 20 octobre 1984. Le 8 octobre 1988, il devient archevêque de Strasbourg lors de la visite de Jean-Paul II qui élève le diocèse au rang d’archevêché. Il prend sa retraite le 23 novembre 1997, après l’installation de son successeur Mgr Joseph Doré.

Pour la Conférence des évêques de France, il a été membre puis président de la Commission des Conférences épiscopales de la Communauté Européenne COMECE. Sa devise était “In nexu communionis” (dans le lien de la communion).

Il faut savoir que Mgr Brandt fut interdit d’apparaître publiquement en Alsace par son successeur, Mgr Doré (règle que le sulpicien ne s’est jamais appliquée à lui-même). Mgr Brandt était triste du profond mépris de Mgr Doré à son encontre.

C’est Mgr Brand qui a permis l’installation des Serviteurs de Jésus et de Marie dans l’ancien couvent des bénédictines d’Ottmarsheim, et, sous toutes réserves, ce serait encore lui qui serait à l’origine de l’installation de la Famille Missionnaire Notre-Dame dans l’ancien couvent Saint-Antoine des Capucins à Sélestat et c’est enfin Mgr Brandt qui avait posé les jalons pour l’implantation d’un monastère des moines du Barroux en Alsace, projet enterré par Monseigneur Doré. Finalement, l’abbaye du Barroux a essaimé dans le diocèse d’Agen.

A son époque, le Séminaire de Strasbourg avait encore de nombreux séminaristes, ce qui n’est plus le cas depuis.

8 comments

  1. DANIS

    je crois sincèrement que ce Monseigneur a rejoint le CHRIST le jour de PAQUES, et je vais désormais “le prier”. Je suis impressionnée par son parcours. Je ne le connaissais pas

  2. texier

    Interessez-vous à ce qu’il fit le 27 août 1944 à La Roche-Posay (86). Il était alors aumônier de l’école militaire enfantine Hériot .

    • perrot

      Bonjour,je suis très intérèssée,que fît donc mgr Brand le 27 aôut 1944.j’ai cherché sans résultati merçi pour la réponse cordialement

      • couderc

        Mgr Brand a écrit un livre la paix du soir, en vente sur amazon. VOus y trouverez les détails. En gros, à La Roche-Posay, il a évité à 100 hommes otages d’être fusillés par les allemands en négociant avec la résistance qu’elle ne les agresserait plus. Parmi les 100 mon grand père!!!!

        • perrot

          Monsieur Couderc,merçi pour la réponse,je suis très touchée.mon père était déporté,donc ,vous voyez tout cela est important merçi cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *