Les décorés du Nouvel An

Download PDF

Parmi la promotion de décorés du Nouvel An, on compte :

  • l’abbé Jean-Robert Armogathe universitaire, correspondant de l’Institut de France, ancien aumônier de l’École normale supérieure (jusqu’en 2013) et de l’École nationale des chartes, et, depuis 1992, supérieur de l’Institut Bossuet, officier de la Légion d’honneur.
  • Mère Marie-Louise Lamau, religieuse de l’ordre des Dominicaines, chevalier de la Légion d’honneur.

2 comments

  1. ROMANOS

    Décidément, comment comprendre que des chrétiens vivant leur Foi, et, qui plus est, des hommes d’église, demandent ou acceptent de recevoir une décoration “a-chrétiene”, dont l’origine est clairement “anti-chrétiene” ?
    En effet, faut-il rappeler que Bonaparte 1er Consul, pur produit et héritier direct de la Révolution française, avait exigé que le dessin de la nouvelle décoration ne reprennent pas la forme d’une croix chrétienne ?
    Ainsi, tout n’est-il pas dit ?
    C.Q.F.D. !

  2. B.H.

    Je suis assez d’accord avec Romanos. Je trouve qu’il n’est pas judicieux que les prêtres, religieux, religieuses reçoivent la légion d’honneur… Mais peut-être est-ce parce qu’avec les années je suis obligé de me faire une raison et de constater que mes propres chances de me voir proposée la légion d’honneur s’amenuisent ! Je n’arrive pas à savoir si ma prise de position est le fruit de la vertu ou celui du dépit ! Dieu seul le sait !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *