ADAP dans le diocèse de Strasbourg

Download PDF

Face à la diminution du nombre de prêtres, des paroisses du diocèse de Strasbourg (Mgr Jean-Pierre Grallet) organisent des « célébrations de la Parole », animées par des diacres ou des laïcs. Ainsi, Jeanne Florent et Anne-Marie Besnard animent pendant 45 minutes environ le rassemblement par des prières et des lectures bibliques, avec des chants interprétés par la chorale. Il ne vient à l’idée de personne de chanter la liturgie des Heures (Tierce, None, Vêpres…) voire de faire appel à des communautés religieuses ou des instituts de prêtres pour pallier à l’absence de prêtre diocésain. Non, dans ce petit village de 450 habitants, non loin de Schirmeck, les célébrations de la Parole sont organisées depuis plus de vingt ans. Ces Adap (assemblées dominicales en l’absence de prêtre) sont dirigées soit par un diacre, soit par un laïc, homme ou femme. Mais c’est souvent une femme qui anime la chose :

Les prêtres et le curé-doyen de la communauté sont favorables à ce que nous en organisions mais ils ne s’occupent plus de ce que nous faisons. Ils nous épaulent, mais nous n’allons pas les surcharger avec les célébrations de la Parole. […] On a le droit de donner la communion, souligne Anne-Marie Leboube. Si ce n’était pas le cas ou si on la supprimait, les gens ne viendraient pas.

Les célébrations de la Parole ont lieu en général deux fois par mois et une trentaine de personnes, âgées en moyenne de 70 ans, y participent.