Autodémolition du diocèse de Rodez : Mgr Bellino Ghirard est satisfait

Download PDF

A l’heure de passer le flambeau à Mgr Fonlupt, Mgr Ghirard jette un regard satisfait sur le “travail” accompli lors de son passage à Rodez : suppression des paroisses (il en reste 36 sur les 328, et qui plus est, quasiment vides), suppression aussi des séminaristes (Mgr a néanmoins un regret sur ce plan, ce qui est étonnant, quand on connait les prêtres qu’il a osé promouvoir au sein de son diocèse… et les séminaristes dont il a empêché l’ordination et qui sont allés se faire ordonner ailleurs). Mais sa plus belle réussite, c’est d’avoir réussi le “vivre-ensemble” ! sic. L’annonce de Jésus-Christ est ainsi passée par pertes et profits : moins on en parle et mieux on vit ensemble  (l’antenne de la Catho a été confiée à un prêtre que tout le monde appelle l’hérésiarque…) ? Moins on est nombreux, mieux on vit ensemble ? Allez savoir : cette autosatisfaction a quelque chose de…. non, je n’irai pas plus loin. Vous m’avez compris.