Le double langage de Mgr Planet

Download PDF

Dans Monde & Vie, Alain Hasso consacre un portrait à Mgr Alain Planet :

L’évêque de Carcassonne a un sentiment profond de son autorité épiscopale. Alors que la plupart de ses confrères tolèrent les manifestations religieuses exceptionnelles, organisées par la Fraternité Saint-Pie-X, lui a décidé d’interdire un pèlerinage familial, organisé, depuis des années par ses diocésains, à Notre-Dame-de-Marceille. Voici sa réponse à la demande d’autorisation en bonne et due forme effectuée par l’abbé Le Noach: « Je n’ai qu’une seule parole et je m’y tiens. Jusqu’à l’aboutissement des conversations romaines en cours, je n’entends pas accueillir la Fraternité Saint-Pie-X dans les églises du diocèse. J’ai fait des propositions que je maintiens: si vos prêtres me demandent les pouvoirs de confesser, si vous utilisez les Huiles Saintes du diocèse, si c’est moi qui confirme les enfants de vos écoles, alors tout sera aplani ». Beaucoup parmi les traditionalistes du Forum Catholique se sont dit : quelle charité, cet évêque! Pourquoi la FSSPX locale n’accepte-telle pas ses propositions ?

Las… Ce n’était manifestement qu’une posture. Le sourire postiche est tombé. Voici le deuxième discours, le discours vrai. Je crois qu’il est anthologique. Je connais peu d’évêques qui aient osé parler de gens qui se sanctifient tous les jours avec une pareille violence et avec le culot de leur dénier jusqu’à leur religion. Voici son Communiqué, après le pèlerinage qui s’est passé dans le plus grand calme, sur… la route au lieu de se trouver dans l’église: « Une fois encore l’extrême droite vient de s’en prendre à Notre-Dame-de-Marceille piétinant allègrement le droit de propriété. En mars 2007, M. Jean-Marie LE PEN envahissait les locaux contre la volonté de l’évêque. En mars 2011, c’est la Fraternité Saint-Pie-X qui le fait. La Fraternité Saint-Pie-X avant d’être un mouvement religieux est un mouvement politique. [Il y avait] sept cents personnes dont de nombreux enfants et adolescents manipulés ».

Et il veut que l’on prenne au sérieux sa volonté d’ouverture? A ma connaissance, Mgr Planet est le seul évêque français à avoir “défini” la Fraternité Saint-Pie-X comme un mouvement politique de manipulation mentale, cela, ajoute-t-il, parce qu’elle organise des sessions où l’on étudie Bonald (père d’un grand cardinal lyonnais), Maurras (que Pie XII n’a pas jugé anticatholique) ou Salazar (ancien séminariste, tous les jours à la messe). Et c’est cet évêque qui veut aller en justice ? C’est la haine qui l’oppresse. Il y aurait dans ses propres écrits et dans son double langage de quoi confondre ce falsificateur de réputations… Diffamation?