Mgr Roland recentre l'évangélisation sur des choses simples

Download PDF

Mgr Pascal Roland, évêque de Moulins a publié une lettre pastorale en septembre pour préciser l’orientation de la catéchèse dans son diocèse. Il fixe 4 orientations :

  • Les terres païennes sont d’abord en chacun de nous et si la foi vient à manquer autour de nous, c’est d’abord parce que nous mêmes ne sommes pas suffisamment christianisés. N’oublions jamais que l’annonce de la Parole de Dieu se réalise d’abord par notre comportement. Appuyez-vous sur ces quatre piliers pour progresser dans la vie chrétienne : l’accueil du témoignage des apôtres, tel qu’il est consigné dans les Ecritures et transmis par l’Eglise ; la communion fraternelle, puisque Jésus nous confie la responsabilité de partager l’amour infini du Père pour chacun ; la messe du dimanche ; et la prière.
  • commencer par accueillir, écouter et aimer le monde d’aujourd’hui tel qu’il est, avec ses ombres et ses lumières. Un soin particulier devra être porté à tous les moments où des personnes, plus ou moins proches de l’Eglise, sont en contact avec elle, comme lors des demandes de sacrements, ou à l’occasion d’obsèques… et les célébrations qui s’en suivent devront être l’occasion non seulement de vivre la dimension communautaire dynamisante et fraternelle, mais aussi d’offrir une catéchèse s’adressant à tous.
  • construire des communautés chrétiennes accueillantes, dynamiques, vivantes, joyeuses, rayonnantes et missionnaires.
  • reconnaître que l’Amour de Dieu nous précède, en rendre grâce et le célébrer. Cela commence par la prière en famille et doit se concrétiser aussi par l’expression visible d’une vie chrétienne dans un village ou dans un quartier où résident des chrétiens. L’Eucharistie n’étant pas l’unique expression de la prière commune, il y a lieu d’inventer des rassemblements pour partager la méditation des Ecritures, prier le chapelet, faire un chemin de croix, organiser un temps d’adoration eucharistique, prier la liturgie des heures (offices de laudes, vêpres ou complies). Nos églises, souvent fort bien restaurées et entretenues par les communes, ne doivent rester ni fermées ni vides ! Enfin il nous revient de valoriser le sens du dimanche, comme marque spécifique de la vie chrétienne avec, au coeur, la célébration de l’Eucharistie.

Pour finir, l’évêque de Moulins rappelle à ses fidèles ce conseil de saint François de Sales : 

N’ayez nul souci si votre travail sera suivi du fruit que vous en prétendez, car ce n’est pas à vous que l’on demandera le fruit, mais seulement si vous vous serez employés fidèlement à bien cultiver ces terres stériles et desséchées ; on ne vous demandera pas si vous avez recueilli, mais seulement si vous avez eu soin de bien ensemencer.