Consécration du pays au Coeur Immaculé de Marie

Download PDF

Cela se passe en Italie. Le cardinal Bagnasco, président de la conférence
épiscopale italienne et archevêque de Gênes, a décidé de réitérer le geste de ses prédécesseurs qui, voici un demi-siècle, avaient consacré l’Italie au Coeur immaculé de Marie.
Les évêques italiens ont été encouragés par le Pape.

Il reste à nos évêques de renouveler solennellement le voeu de Louis XIII, consacrant la France à la Vierge
Marie. En voici un extrait, qui évoque justement nos évêques :


“Nous admonestons le sieur Archevêque de Paris et néanmoins lui enjoignons que
tous les ans le jour et fête de l’Assomption, il fasse faire commémoration de notre présente déclaration à la grand’messe qui se dira en son église cathédrale, et
qu’après les vêpres du dit jour, il soit fait une procession en la dite église
[…].

Exhortons pareillement tous les archevêques et évêques de notre royaume et néanmoins leur enjoignons de faire célébrer la même solennité en leurs églises épiscopales et
autres églises de leur diocèse
[…] et d’autant qu’il y a plusieurs épiscopales qui ne sont pas dédiées à la Vierge, nous exhortons les dits archevêques et évêques en ce cas de
lui dédier la principale chapelle des dites églises pour y être fait la dite cérémonie et d’y élever un autel avec un ornement convenable à une action si célèbre et d’admonester tous nos peuples
d’avoir une dévotion particulière à la Vierge
, d’implorer en ce jour sa protection afin que sous une si puissante patronne notre royaume soit à couvert de toutes les entreprises de ses
ennemis, qu’il jouisse largement d’une bonne paix ; que Dieu y soit servi et révéré si saintement à la dernière fin pour laquelle nous avons été créés ; car tel est notre bon plaisir.”