Kiss-in : le silence de Mgr Raffin est aussi un scandale

Download PDF

La Gay Pride lorraine se déroulait cette année à Metz, avec une séance d’embrassades publiques par les homosexuels devant la cathédrale. L’Est républicain livre des photos immondes d’hommes à moitié nus qui posent en
s’embrassant devant le portail.

 

Pourtant, la jurisprudence du Conseil d’Etat est formelle : le parvis des églises et des cathédrales fait partie du domaine affecté exclusivement au culte et sous l’autorité du curé ou de
l’évêque; ce n’est pas une place publique
(voir ce document en page 6).
En toute logique, par décence, par respect pour le lieu, et aussi pour ne pas scandaliser les plus petits qui auraient pu passer par là, il eut été logique que Mgr Raffin, évêque de
Metz
, demande l’interdiction de cette cochonnerie devant sa cathédrale. Or celui-ci n’a émis aucune réaction.