La CEF tient à encourager l’immigration

Download PDF

Cela devient un véritable matraquage : il faut que les chrétiens changent leur regard sur les migrants. Il serait utile que les pharisiens de la CEF quittent leur VIIe arrondissement parisien et aillent se promener au sein de la ville de Trappes (au hasard) pour aller changer leur propre regard et cesser d’accuser les chrétiens qui n’ont plus que leur patrie pour seul bien (mais pour combien de temps encore ?). La CEF, en complicité avec La Croix, vient de publier une étude pour mieux comprendre les migrants afin de mieux les accompagner.

Voici que dit Mgr Denis Jachiet, évêque auxiliaire de Paris et accompagnateur de la Pastorale des migrants à la CEF :

Voici comment l’étude répartit les catholiques français :

31 comments

  1. Pour commencer, les évêques, même les ” bons” sont placés sous la tutelle d’une CEF, qui ne développe qu’une doctrine chrétienne de “basse intensité”. Et cela fait plus de 50 ans que cela dire (plus vieux que mai-68 !).

    Mais on n’en serait pas là, pour parler d’immigration et d’islamophilie (les évêques confondent les deux), si le pape François 1er ne les avait pas encouragés. Et bien oui, ils obéissent au pape.
    Mais quelqu’un à dit (v. la brève “à propos de l’obéissance”) que l’obéissance, en certaines circonstances est un péché ; et cette situation ne s’applique pas qu’aux seuls fidèles ou aux communautés religieuses…

    J’aime beaucoup les “icônes” (!) symbolisant les différents courants d’opinion : “l’habit fait le moine” à la CEF, et les clichés vont bon train……
    Moi, je préfère les émoticônes….mais je doute que l’on ait le sens de l’humour à la CEF….qui de toute façon coûte cher au denier du culte et ne sert à rien (déjà entendu sur ce forum, pour de bonnes raisons).

    • BMN

      le mot ”APAISÉ” devient très tendance dans le monde médiatico-politique : c’est en réalité une véritable invocation de type magique aux dieux et déesses des droits de l’homme ; il est employé par nos zélites comme aveu caché de situations bordéliques sans solutions, même avec des tombereaux de pognon.
      À Grenoble, dont l’ambiance sera bientôt celle de Chicago en 1930, fleurissent des panneaux de propagande aux feux rouges ”grenoble, ville apaisée” ; il faut dire que le maire écolo-bobo vient de décorer de la médaille de la ville un passeur de clandestins fraichement condamné à la prison.

  2. Notre générosité a quand même des limites. On ne peut pas être au four et au moulin.
    Au four je donne au denier du culte pour soutenir nos prêtres pour continuer à maintenir et développer la foi. Au moulin on se perd à tous les vents pour être religieusement corrects. Et pourtant nous le savons très bien les migrants qui viennent chez nous sont essentiellement musulmans, ils prennent que les avantages et sécurité matériels, notre religion les met en insécurité.
    Alors moi j’ai choisi!!!

  3. BMN

    je suppose que la CEF, sise dans le quartier le plus huppé de la capitale à savoir le beau et discret VIIème arrondissement, a organisé un accueil convivial aux vagues migratoires, avec préférence aux mineurs clandestins de 24 ans et plus : gite, couvert, prêt de la chapelle avec intégration de tapis de prières, muezzin électronique intérieur, élevage de moutons dans les jardins de nos maîtres et seigneurs (ou saigneurs ?), installation d’un harem de jeunes vierges blanches, etc …

  4. Hervé Soulié

    Le comportement de la CEF (comme du journal La Croix) est en effet pitoyable.
    Ils ne cessent de descendre les marches d’un escalier qui les conduit à la disparition pure et simple en tant qu’institution catholique.
    Après, posons-nous franchement la question, qui aujourd’hui écoute la CEF et lit La Croix ?
    En vérité, essentiellement des gens comme nous, qui méprisons leur bassesse.
    Alors, après leur avoir comme de juste coupé les vivres, laissons les parler dans le vide et essayons de garder notre foi catholique en dépit d’eux.
    Un proverbe argentin ne dit-il pas : “laissez pisser le mérinos….”

  5. Roland

    (1) Il serait bon que les évêques (pasteurs qui ne se préoccupent plus des brebis perdues) se penchent sur les statistiques de fréquentation des églises. Eh bien le déclin est catastrophique et perceptible à vue d’oeil d’année en année. Même dans le 7è arrondissement de Paris les églises ne se remplissent plus !!! Nombreux sont les évêques qui ne disent plus la messe dans leurs cathédrales (peut-être pour ne pas constater ni faire constater leur perte d’audience). Les églises rurales des provinces ne voient plus que des vieillards retraités ; le nombre d’enfants présents y est infime.
    (2) Comment les évêques peuvent-ils comprendre la situation s’ils ne vont pas questionner les enfants d’âge mûr des pratiquants d’autrefois qui ne pratiquent plus ? Ni leur demander les raisons intimes de cette désaffection. Ces raisons que nul n’avouera facilement dans une enquête commandée selon des méthodes journalistiques d’aujourd’hui. Ces raisons qu’on pourrait résumer en une phrase :
    l’Eglise ne protège plus ses enfants mais les abandonne au loup :
    Oui ! le loup qui disperse le troupeau et dévore les brebis égarées . Oui le loup, à savoir les media corrompues qui abrutissent les populations, détournent l’attention des vrais problèmes ; le loup qui peut se manifester sous la forme d’associations de destruction de la société, de partis politiques qui encouragent la drogue, l’avortement, la pornographie, etc…

    (3) Qui osera dire dans une enquête qu’on entend très peu l’Eglise sur les sujets de société, sujets où l’Eglise a beaucoup de difficulté à dire clairement où est le bien et le mal ( le problème des hésitations de la prière du Notre Père depuis 40 ans est symptomatique de l’obscurcissement des idées). La miséricorde est une chose ! Mais les principes ne sont pas négociables.

    (4) Mais aussi on entend très peu l’Eglise sur les difficultés matérielles des familles des classes moyennes : le déclin des allocations familiales, les charges écrasantes, les impôts de toutes sortes,

    Les classes moyennes catholiques ont les plus grandes difficultés à trouver des solutions à leurs propres problèmes matériels et moraux ! Et il faudrait qu’elles s’entendent rabâcher à longueur de sermons, qu’elles sont coupables de ne pas aider les migrants ! alors qu’elles sont confrontées quotidiennement à la concurrence déloyale des migrants qui travaillent au noir, alors qu’elles doivent payer des impôts pour subvenir aux besoins des migrants qui ne travaillent pas.

    (5) Enfin les clercs ne se sont pas attelés à la tâche prioritaire de convertir les musulmans.

    Résumé : Ce ne sont pas les catholiques récalcitrants, qui doivent changer de regard sur les migrants, mais les évêques et les prêtres qui doivent chercher du regard dans les célébrations les catholiques absents qui ne viennent plus !

  6. A mon confrère l’abbé Peullabeuf et à Henri courivaud : “il n’est plus question de convertir ni de dialoguer, même pas de prêcher, mais de témoigner, de montrer de bons exemples, de bons témoignages pour le monde croie”.

    • j’ajouterai, Jean et Monsieur l’abbé Peullabeuf seront d’accord avec moi, que l’on n’a pas attendu Vatican II pour le témoignage et le bon exemple. C’est ce que l’on écrivait dans les catéchismes préconciliaires (ah! c’est dépassé bien sûr) destinés aux enfants préparant leur communion solennelle (cela aussi, c’est dépassé paraît-il)…..

  7. Joseph2

    Le C.E.F. est complètement à côté de la plaque. Il ignore que l’apport des migrants est favorable à l’économie et il ne distingue pas les migrants musulmans des autres . Or si 90% des musulmans sont des pacifistes ils voudront rester dans leur communauté et pour cela soutiendront les vrais musulmans qui suivent le coran en poussant à l’assassinat des “mécréants” et particulièrement des apostats, à l’inégalité homme -femme,heureusement le gouvernement est plus réaliste et commence à freiner l’arrivée des migrants.

    • hermeneias

      Gentil commentaire Joseph 2 du type de ceux que l’on entend dans tous les médias pour apaiser le “bon peuple” exténué et désemparé y compris dans les médias catholiques ecclésialement corrects ( on sait aujourd’hui , avec ce qui se passe à Rome , ce que veut dire ecclésialement correct …. ).

      Mais si on veut être au plus de la réalité de cette immigration massive massivement musulmane “à-90%-‘pacifistes’ ” ( peace and love tant qu’on y est !!! )il faut quand se dire qu’une grande majorité ( je ne me hasarderais pas à donner des chiffres à la louche ) se réjouit probablement , de façon plus ou moins explicite , de l’islamisation de l’Europe avec bientôt minarets et muezzins .
      Quand le temps joue pour vous vous pouvez être “pacifistes” . Certains de ces “pacifistes” savent , d’ailleurs , parfaitement utiliser le discours spécieux de l’idéologie laique française ( qui a essaimé ) ou du relativisme libéral protestant pour croitre , avancer et s’implanter .

      Quant à l’économie c’est vite dit

  8. fg

    Dans les paroisses progressistes, on voit une assistance clairsemée et une majorité écrasante de seniors (75 ans et plus).
    Dans les paroisses catholiques (rit tridentin ou novo ordo, avec des célébrants qui ont préparé sérieusement leur sermon, et une liturgie qui n’est pas une mascarade), la fréquentation augmente et la moyenne d’âge baisse à 40 ans (même plutôt 35 ans pour les messes en forme extraordinaire).
    La classification faite par “La Croix” est digne de la Pravda des années 30: ce torchon anti-chrétien ne devrait plus figurer dans les présentoirs des églises et des séminaires.

  9. Qon quijote

    je ne donne plus un kopek à ce genre de “communauté” la CEF, le denier du culte je le paye à la FFSPX au moins j’ai droit à une véritable sainte Messe, j’ai tous les sacrements, et au moins je ne serai pas enterré comme un chien, sans prêtre pour dire la Messe le jour de mon enterrement. Quant aux migrants, ils ont réalisé ces évêques le l’Afrique se vide de ses forces vives et ceux qui fuient soi-disant la guerre ne devraient-ils pas prendre la défense de leur pays au lieu de venir se gaver chez nous. alors que les évêques montrent l’exemple en prenant des familles de réfugiés chrétiens dans leurs évêchés et après on avisera mais les réfugiés chrétiens n’ont qu’une hâte c’est repartir chez eux contrairement aux musulmans qui viennent s’installer en conquérants mais nos épiscopes la grande majorité sont aveugles ou FM pour sortir des âneries pareilles;

  10. Gilberte

    “mieux comprendre pour mieux accompagner” comme si c’était évident.En mai, (j’ai oublié le jour) le journal “la voix du Nord ” a rapporté ceci: 2 groupes de migrants se disputaient à Calais, ils en viennent aux mains. Des policiers interviennent et une policière est blessée, le responsable des coups est arrêté. Il parle une langue inconnue, finalement on découvre qu’il parle le konso: dialecte éthiopien, alors, faute de traducteur, il est relâché. Ensuite il y a le genre de vie, les croyances, les habitudes: des jeunes migrants qui passent un après-midi dans une bibliothèque bien chauffée sans un regard vers les livres, même pas une BD, mais en mains chacun un téléphone des plus sophistiqué. certainement, on va se comprendre

  11. Coralie

    On dirait que les conciliaires, CEF, La Croix, ont la même politique que Soros, éliminer les catholiques, vider et fermer nos églises et toutes nos écoles … pour encourager de tels confrères, il doit peut être leur graisser la patte aussi !

    • hermeneias

      L’argent corrompt …..c’est connu depuis longtemps ( Judas et ses semblables ) ainsi que le pouvoir , la flatterie . …..
      Larges sont les voies de la perdition et étroit le chemin du Salut …..
      Mais c’est vrai , relax , “on ira tous au paradis” dirait le “serpent” .

      CEF , la Croix , ….Soros et cie à la suite………… des “maitres du monde” .
      Le Christ au désert , LUI , avait vigoureusement chassé le tentateur

  12. L’immigration est un phénomène naturel, c’est un impératif biologique, elle fait partie intégrante de la nature humaine fondée sur la curiosité, l’envie, le désir de toujours partir, d’explorer, de découvrir d’autres peuples, d’autres cieux, d’autres cultures. L’immigration survivra tant que vivront les hommes, rien ne peut l’arrêter. Le premier migrant fut aussi le premier explorateur européen, à la recherche d’épices, en vendant les armes, la poudre à canon. C’est grâce à l’immigration que l’Evangile a été annoncé à tous les peuples du monde. L’esclavage et la colonisation en découlent. Sans l’immigration, tout cela n’existerait pas, car chaque peuple vivrait dans l’ignorance des autres. Bref, ce qu’on demande aux migrants et à ceux qui les accueillent c’est de montrer les bons exemples, les bons témoignages de notre foi chrétienne: celle-ci est fondée sur la foi des apôtres et de nos aïeux missionnaires. C’est pourquoi les évêques conseillent d’accueillir ceux qui sont déjà parmi nous, au nom de notre foi, notre éducation parentale et notre culture fondée sur ”l’humanisme de l’autre homme”, les droits de l’homme et du citoyen.

    • Hervé Soulié

      Accueillez-en deux ou trois à votre domicile, prenez-les matériellement en charge pour qu’ils ne pèsent pas sur vos concitoyens et faites en sorte de les convertir au christianisme s’ils sont musulmans.
      Faisant cela, vous deviendrez crédible.

    • C.B.

      “Le premier migrant fut aussi le premier explorateur européen, à la recherche d’épices, en vendant les armes, la poudre à canon. C’est grâce à l’immigration que l’Evangile a été annoncé à tous les peuples du monde.”
      Où avez-vous pris vos notions d’histoire? dans un manuel de notre très contemporaine “”école de la république”?
      Saint Paul, un “migrant”?
      Saint Thomas, un migrant?
      Les missionnaires, des migrants?
      “L’esclavage et la colonisation en découlent.”: donc selon vous:
      1) l’esclavage est inexistant avant Jésus-Christ?
      2) avez-vous jamais entendu parler de la bulle “sublimis Deus”, où, en 1537, le Pape Paul III explicite que l’évangile DOIT être annoncé à TOUS les êtres humains, et que ces êtres humains “ne peuvent en aucun cas être privés de leur liberté ou de la possession de leurs biens, même s’ils demeurent en dehors de la foi de Jésus-Christ ; et qu’ils peuvent et devraient, librement et légitimement, jouir de la liberté et de la possession de leurs biens, et qu’ils ne devraient en aucun cas être réduits en esclavage ; si cela arrivait malgré tout, cet esclavage serait considéré nul et non avenu.” (cf. https://fr.wikipedia.org/wiki/Sublimis_Deus )
      Avez-vous lu les propos odieusement racistes et esclavagistes de Voltaire (Voltaire défenseur de la supériorité des Blancs, « hommes qui (lui) paraissent supérieurs aux nègres, comme les nègres le sont aux singes, et comme les singes le sont aux huîtres et aux autres animaux de cette espèce. » Traité de métaphysique, 1734)?

    • hermeneias.

      Jean

      C’est à se demander si vous pensez ce que vous dites et qui ressemble à une bouillie prémachée informe et insipide .
      Cela n’a ni queue ni tête et est complètement déconnecté de toute réalité .
      Confondre l’immigration massive , islamique , à travers la méditerranée d’embarcations à qui arrivent plusieurs fois par jour pour des raisons économiques ( entre autres ) à l’épopée de Christophe Colomb , de Vasco de Gama , de François Xavier , ou des jésuites portugais ……il faut oser !

      Quelle bouillie

  13. éliboubane

    Combien d’évêques sur le territoire français ? 250 ? 300 ? avec les émérites, les coadjuteurs, les auxiliaires ?
    Payent-ils des impôts ? Servent-ils aux resto du coeur ? au secours catholique ?

    Je me demande vraiment : Ont-ils chacun leur migrant à dorloter ? Les logent-ils ? Leur donnent-ils du travail ?

  14. séminariste à paris

    sur les douze catéchumènes de ma paroisse 5 sont issus de l’islam… s’ils ne seraient pas venus à paris, ils ne se seraient pas convertis car leurs cousins ont tuer tous les pretres et detruits toutes les eglises… a voir ce qui se passera. esperant mourir comme le p. jc hamel. a bientot

  15. Philmarsouin

    Avec nos frères Musulmans, il n’y pas de brassage. Charles de Foucauld et Hubert Lyautey avaient bien compris cette religion. Nos Evêques non. Nos prêtres martyrs de l’Islam ne sont pas canonisés, alors que le fait d’être martyr donne droit à la sainteté, Jacques Hammel, Charles de Foucauld, les moines de “Tybérinne” sont Saint, mais Rome ne dit rien; Nos frères Orthodoxe ont accordés la sainteté à tous les Coptes victimes de l’islamisme, Bravo aux Orthodoxes. Les Musulmans ne viennent pas se brasser, au mieux avec nos filles pour les voiler. Cette immigration est dangereuse pour notre Eglise. Dans 20, l’Europe sera un Kosovo où l’on chassera les Chrétiens;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *