Le diocèse de Rodez en fin de vie

Download PDF

Mgr Fonlupt, évêque de Rodez, a balayé l’actualité mercredi midi dans les locaux du nouvel évêché de la ville. En juillet prochain, Mgr Fonlupt et ses proches collaborateurs, une douzaine d’employés permanents, fêteront leur deuxième anniversaire dans les locaux de l’ancien carmel. Même si l’évêché a déménagé il y a plus d’un an, Mgr Fonlupt garde toujours un œil attentif sur ses anciens locaux du Palais épiscopal. Et notamment sur le projet avorté de le transformer en hôtel de luxe…

« Je n’interfère absolument pas dans ce dossier. Je suis seulement triste et je regrette, comme de nombreux ruthénois, de voir un tel écrin fermé au public. »

Le milieu rural voit les paroisses de moins en moins fréquentées.

« C’est une triste réalité mais il faut s’y habituer. Comme dans le monde politique, nous réfléchissons désormais en communauté de communes. L’Aveyron compte moins de 40 prêtres aujourd’hui. Le problème vient du fait qu’il y a moins de vocation. Je peux comprendre les personnes qui s’en plaignent car l’Aveyron est un territoire très religieux. Et le changement a été rapide, brutal. »

23 comments

  1. Bakhita

    Désespérant. Plus personne dans les églises, des prêtres dépressifs, plus de jeunes – les rares jeunes désertent. Evidemment plus de vocations.

    Je n’en reviens toujours pas que cet homme est pu être nommé évêque, qui plus est, sous Benoit XVI.

    Que s’est -il vraiment passé dans cette nomination???

  2. Roger

    L’Aveyron est un département dont Mgr Fonlupt devrait laisser la responsabilité légitime au préfet et au conseil départemental pour se consacrer à son diocèse qui est désigné depuis toujours par le nom de la ville siège de la cathédrale : Rodez en l’occurrence.

    Se référer au département pour un évêque revêt un côté très agaçant car pourrait être vu comme une nostalgie de la constitution civile de 1790 au pire, et au mieux comme un signe d’inculture !

  3. Marcel

    Et dire qu’il y a 25 ans environ il y avait encore dans les 400 prêtres ( pas tous jeunes il est vrai) dans ce diocèse . Il est vrai aussi. que les vocations subissaient déjà depuis des années une purification idéologique qui en réduisait fortement le nombre. Pour arriver à l’ordination il fallait vraiment être dans le moule. Il y avait des séminaristes mais peu d’ordinations …Et les autorités laissaient faire. Ce sont eux les vraies responsables de cet assassinat pastoral. Ils n’ont rien voulu voir ni rien entendre . L’Aveyron étaient considérée comme la “Vendée du Sud-Ouest” . Bientôt il ne restera plus rien…

  4. D’abord, il est malhonnête de montrer une photo ancienne de Mgr Fonlupt en cravate alors qu’il porte le col romain. Ensuite le diocèse de Rodez n’est nullement “en fin de vie”.

  5. Hervé Soulié

    Fonlupt feint de s’attrister de l’absence de vocations dans son diocèse, mais il en est le premier responsable.
    Sa conception du pasteur de Jésus-Christ et la pratique qu’il affiche sont en cause.
    Rien que son accoutrement (on dirait un vieil et riche aristocrate anglais se rendant à son club) témoigne qu’il n’est pas à sa place et même qu’il n’est pas en vérité un évêque catholique.

  6. Abbé Guy Pagès

    Le diocèse de Rodez en fin de vie, mais son évêque a vraiment une belle cravate. (Plutôt ce commentaire que le précédent. Merci.)

    • Eve

      l’ Abbé seriez-vous jaloux d’une minable cravate et
      d’un vieux costume ?
      De plus cet accoutrement n’a rien d’ecclésiastique,
      peut-être qu’il n’a pas les moyens d’acheter une soutane ?
      Combien de prêtres portent encore cet habit, signe sobre, qu’ils sont ministres de Jésus-Christ ?
      C’est vrai que dés le début du Concile, le seul concile semble-t-il, les soutanes sont passées aux orties.
      Les photos d’époque du futur Benoît 16 le montrent en nouvel habit, style anglican, de clergyman,
      nom bien romain.
      Et depuis des prêtres, en habit de clergyman, ont un col romain
      réduit à une bande de plastique blanche,
      qu’il est facile de mettre en poche, pour ne pas heurter la vue
      des humanistes si humains si chaleureux si …
      Et encore plus fort, rien ne les distinguent, comme la photo ci-dessus, de M. Toutlemonde.
      Et surtout pas de croix qui soit visible.
      Les imams, eux , sont fiers de leur large robe, gèle là-bas !

  7. don quijote

    il est triste de voir un tel écrin fermé au public,
    1° pourquoi dépenser autant d’argent pour transformer le Carmel en évêché? alors que de religieuses cloîtrées étaient prêtes à venir(mais j’oubliais mais elles étaient pour la Messe St Pie V)
    2° pourquoi pas de vocations ( curieux de grands séminaristes avérerais ont préféré se faire incardiner dans d’autres diocèses, pourquoi?
    3° diocèse en fin de vie: il faut espérer que quand tous les prêtres soixante-huitards attardés auront disparu un vent nouveau soufflera .
    4° Et si on parlait de la vraie liturgie pas des messes à la noix qu’on voit trop souvent dans les églises de ce diocèse, peut-être que Dieu pourrait être mieux servi
    5° Et si l’évêque était un vrai pasteur successeur des apôtres et fidèle défenseur du Magistère de l’Eglise, est-ce que ce ne serait pas un renouveau?
    etc etc etc

  8. DUFIT THIERRY

    On nous disait que le concile Vatican II était le printemps de l’Eglise. C’est en fait l’hiver le plus rigoureux qu’ait jamais connu l’Eglise. .
    La photo de cet évêque parle d’elle même et illustre la démolition de l’Eglise post Vatican II : un évêque en costume cravate totalement laïcisé.
    Cet évêque laïcisé sans aucune dignité ne respecte même pas lui même son sacerdoce et son épiscopat.
    Notre Seigneur a dit que l’on juge un arbre à ses fruits. Voila les fruits empoisonnés du modernisme condamné par St Pie X et entré dans l’Eglise avec le concile Vatican II.

  9. Carolus Magnus

    “Le problème vient du fait qu’il y a moins de vocation.”
    Quel aveu !
    Ne dit-on pas selon la Parole de l’Evangile que l’on reconnaît l’arbre à ses fruits ?
    Voici l’arbre du Concile Vatican II et voilà ses fruits: la disparition des vocations.
    Tout est dit.

  10. Sonia

    “Je peux comprendre les personnes qui s’en plaignent car l’Aveyron est un territoire très religieux.”

    La preuve que NON vu qu’il n’y a pas de vocations!!!
    La vrai foi porte toujours des fruits. S’il n’y a pas de fruits, il faut se questionner sur la nature de la religion qui est enseignée dans ce bled.

  11. fr jean guy vergracht

    Situation semblable dans quantité de diocèses en France .Les laiics remplace les religieux mais ils coutent très chers et de plus introduisent un mauvais esprit et les rares religieux et religieuses qui restent sont mis au placard car les évêques , les prêtres , les diacres et les “pieux laics salariés ou opportunistes ” ne supportent plus les consacré(e) s au service de l’Eglise .

    • Coralie

      La situation pour les Catholiques en Europe et ailleurs ne fera qu’empirer à la grande satisfaction des conciliaires et du Pape François Ier qui compte bien cannoniser Paul6, mais ce n’est pas pour autant que Saint Pierre lui ouvrira, comme aux autres “saints conciliaires”, les portes du Paradis ! N’oublions pas que Notre Seigneur Jesus Christ voit tout et qu’on ne peux pas le tromper.

  12. Quintardise

    Combien de clercs ou séminaristes partis dans d’autres diocèses français… On veut des noms: certains d’anciennes et respectables familles aveyronnaises !

  13. allegrovivace

    C’est aussi la conclusion ultime du grand Concile Vatican II qui devait réconcilier les gens des “périphéries” avec l’Eglise.

    Mgr Fonlupt est profondément atteint du syndrome de Stockholm, qui voit les prisonniers à force de privations et de soumission adopter la cause de leurs geôliers, tant et plus depuis 1789 et singulièrement depuis 1965. Aussi longtemps qu’il restera dans cette posture, emmuré, le diocèse ne risque pas de se relever.
    C’est vrai pour l’ensemble des diocèses de France. Le temps n’est pas loin où trois diocèses d’hier n’en feront plus qu’un. Ce sera, seulement encore, une nouvelle étape de la déchristianisation “en marche” !

    Aussi longtemps que les hommes d’Eglise n’auront pas pris conscience de l’impasse où ils se sont engagés, nous les laïcs, nous ne les “sauverons” pas contre leur gré.

  14. Don Camillo

    On n’a pas oublié les messes d’ordinations “à l’indienne” totalement sacrilèges dans la cathedrale, le planning familial et les lobbies LGBT ds les établissements catholiques de Rodez ,l’installation “grand luxe” de Monseigneur dans l’ancien carmel ,la démolition d’église,la décapitation du calvaire du mêmeCarmel, le discours anti catholique de ce Ganelon?!
    Quel faux cul!! Il a été mis là pour fermer la boutique.

  15. Lou

    A BERTRAND,

    Arrêtez d’être hypocrite Bertrand. Ce n’est pas en mettant un col romain pour faire jolie devant une photo que le Fonlupt évolue.

    Cet homme est une gangrène pour l’Aveyron. Il a été parachuté par le Hippolyte Simon qui coule une douce retraite!

    Fonlupt: j’espère une espèce en voie de disparition !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *