Mgr Elie Yeghiayan, nommé évêque de l’éparchie de Sainte-Croix des Arméniens catholiques à Paris

Download PDF

Mgr Elie Yeghiayan  a été nommé évêque de l’éparchie de Sainte-Croix des Arméniens catholiques de France.

Il sera ordonnée le 12 août 2018 au couvent Notre-Dame de Bzommar, à l’occasion de la solennité de l’Assomption de la Vierge Marie selon le calendrier liturgique arménien.

Jusque-là curé de la paroisse de Sainte-Croix de Zalka au Liban, il succède à Mgr Jean Teyrouz, nommé Administrateur apostolique jusqu’à la prise de possession canonique de son successeur.

Mgr Elie Yeghiayan est né le 29 mai 1950 à Alep, en Syrie, il est ordonné prêtre en 1974. En 1997, il devient recteur du collège pontifical arménien de Rome puis exerce différents ministères comme enseignant et aumonier au Liban. Depuis 2016, il était le curé de la paroisse arménienne catholique de la Sainte Croix de Zalka et directeur du collège homonyme.

L’Église arménienne catholique a été fondée par les apôtres Barthélemy et Thaddée, évangélisée par saint Grégoire l’Illuminateur, au début du IVe siècle. Elle s’est séparée de Rome en 553, à la suite du concile de Chalcédoine.

Le moine Mesrop, en 406, invente l’alphabet arménien et traduit les livres sacrés. Seuls en guerre contre les Perses (451), les arméniens ne participent pas au concile de Chalcédoine mais le réfutent en 553 au synode de Dvin. Au XIe siècle, l’invasion mongole les pousse à s’exiler en Cilicie : le patriarche les suit et réside à Sis. En 1441, un second patriarche est élu à Etchmiadzine (Arménie).

En 1740, une partie de l’Église apostolique se sépare : Mgr Ardzivian, archevêque d’Alep, est élu patriarche des Arméniens catholiques. Il est reconnu par le pape Benoît XIV en 1742. Il s’installe au mont Liban. Aujourd’hui, le patriarche réside à Beyrouth. De 1915 à 1922, 1,5 millions d’Arméniens sont massacrés par les Turcs.

 L’Église arménienne apostolique compte environ 6 millions de fidèles avec deux Catholicos (titre équivalent à celui de Patriarche dans certaines églises orthodoxes orientales). Les arméniens catholiques sont 600 000 dans le monde : 450 000 en Orient dont 400 000 en Arménie et dans les pays de l’ex-Union soviétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *