5 comments

    • yr

      Voter pour ou voter contre ? De quel choix s’agit il ?
      Lorsqu’on prétend être catholique (et c’est bien aux catholiques que l’évêque propose ce questionnaire) il n’y a qu’à suivre l’Evangile.
      Dans l’évangile la seule façon d’accueillir l’enfant est sa venue au sein du couple (Homme et Femme) unit par le sacrement de mariage. L’évangile ignore les “bricolages” pour des naissances égoïstes ! Le Bon Dieu a cherché à protéger le petit de l’Homme dès sa conception tandis que nos “apprentis sorciers” révolutionnaires n’ont cessé d’en faire un être-objet que l’on pourrait utiliser comme un esclave.
      Pour les bébés “fabriqués” dans leurs éprouvettes les spermatozoïdes qui les servent à la conception de ses petits sont obtenus en accomplissant un péché d’impureté (masturbation) donc pour un catholique cette “méthode” n’est même pas à envisager !
      Les hommes d’Eglise s’honoreraient grandement en rappelant constamment la Doctrine catholique au lieu de mettre en place des investigations néfastes auprès des fidèles.
      Le danger de ces “états généraux” est d’habituer les fidèles à discuter de tout et à vouloir faire coller la Doctrine aux idées du Monde, et cela n’EST PAS CATHOLIQUE !

      • Eve

        YR,
        Vous avez tout à fait raison. J’ai participé encore hier soir, dans les dernières heures à ce “débat ” pour dénoncer ces délires actuels pour le début de la vie ou la fin de la vie. Il faut dire pour essayer de réveiller les consciences.
        Il faut arrêter de jouer avec les gamètes produites ou prélevées dans des conditions indignes, et ces conditions ne peuvent être qu’indignes.
        Un enfant n’est pas une chose a obtenir par des moyens anormaux.
        Gamètes, grec ancien, veux dire époux. Seuls les époux, dans les conditions naturelles et normales peuvent donner la vie. Et les manipulations génétiques faites à partir de cellules souches et d’embryons ne sont que des recherches indignes faites à partir
        des embryons avortés. La soit-disant liberté de la femme à disposer de
        son corps, n’est liberté que de faire donner la mort à un embryon.
        Embryons avortés qui servent pour la recherche !!! les cosmétiques et
        aussi des atrocités diaboliques. Aucune femme catholique ne devrait avorter ! Donner la mort au lieu de donner la vie. Et pour la fin de la vie
        donner la mort encore , quelle horreur. Et surtout que la mort se passe
        dans un lieu isolé afin qu’il n’y ait personne autour du mourant.
        Donner !!! la mort par des produits chimiques ou du cyanure, du venin,
        ou encore du bleu de Prusse, de l’agent orange, c’est pareil.
        En 70 ans, l’horreur de faire mourir est devenu “droit de mourir dans la dignité” quelle indignité !!!
        Il faut arrêter tous ces délires diaboliques.

  1. yr

    Quand on lit les commentaires on peut se demander si tous ces gens sont catholiques.
    D’ailleurs à quoi sert ces “états généraux” , le clergé ne manifeste pas la volonté d’empêcher ces lois, certains hommes d’Eglise veulent intéresser les gens à ces élucubrations qui détraquent encore un peu plus notre Société déjà malade ! Est-ce leur devoir et leur Mission ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *