Mgr Marceau invite à prier et à manifester

Download PDF

Mgr Marceau, évêque de Perpignan, a diffusé le 21 décembre un message de Noël contré sur le sujet de l’année, à savoir le mariage :

“Au cours de l’Assemblée des Evêques de France à Lourdes en novembre dernier, une parole a été délivrée par le Président de la Conférence épiscopale sur ce sujet (Discours d’ouverture le 3 novembre 2012). Dans une interview pour le journal L’Indépendant du 7 novembre 2012, je me suis exprimé. Il ne fait aucun doute pour moi que la gravité du débat, enfin lancé dans l’opinion, appelle qu’une mobilisation se poursuive.

Madame la Garde des Sceaux parle de « nouveau modèle de société ». En prend-on vraiment la mesure ? Il n’est pas ici question de « bons sentiments ». Ce qui est en jeu, c’est  tout simplement  une redéfinition profonde de ce qu’est la fonction sociale du mariage et donc de la famille, fondée sur un couple homme-femme et ouvrant à filiation naturelle.

J’encourage donc une fois de plus  les catholiques, qui sont encore, je l’espère, reconnus comme des citoyens à part entière, à se mobiliser. Certains déjà ont écrit de manière personnelle aux députés et sénateurs du département ou aux maires et autres élus. Continuez ! D’autres ont manifesté à Toulouse…

Le 13 janvier aura lieu à Paris une manifestation rassemblant des hommes et des femmes de toutes confessions religieuses, de toutes opinions ou convictions philosophiques ou politiques, des maires, des professionnels engagés dans l’éducation…etc. Tout citoyen a la liberté de « se manifester » pour faire part ainsi de son opinion. Descendre dans la rue doit se vivre dans le calme, le respect, la dignité. Il en va de la crédibilité de la démarche. Les attitudes provocatrices suscitent dans l’opinion des réactions inverses  à l’adhésion souhaitée. Ainsi, « les catholiques ont le droit de témoigner de ce qui, dans la lumière de notre foi et selon la logique de la raison et du bon sens, leur semble essentiel pour le présent et l’avenir » (Cardinal André Vingt-Trois).

Pour notre département, des initiatives se font jour pour faciliter la participation au rassemblement du 13 janvier, je les encourage. Elles sont coordonnées par les Associations Familiales Catholiques.

Mais continuons à réfléchir… à nous informer et à en parler autour de nous dans le respect des personnes. N’oublions pas non plus que la prière est un lieu de discernement et d’intercession.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *