Mgr Tony Anatrella forme un recours contre la réprimande canonique

Download PDF

Les deux avocats (laïc et ecclésiastique de Mgr Anatrella) nous communiquent :

Suite à une enquête canonique décrétée en octobre 2017 et menée par l’Officialité de Toulouse afin d’éviter toutes pressions parisiennes, l’enquêteur délégué a conclu, le 19 mars 2018, qu’aucun délit n’était imputable à Mgr. Tony ANATRELLA et cela indépendamment de toute prescription. Par ailleurs, pour la deuxième fois, le Parquet de Paris a classé sans suite toutes les plaintes qui avaient été déposées.

Mgr Tony ANATRELLA est donc totalement innocent des faits qui lui sont injustement reprochés.

Néanmoins, sans avoir eu l’humanité de le recevoir, l’Archevêque de Paris a adressé par lettre recommandée une « réprimande » à Mgr Tony ANATRELLA, et l’a rendue publique ce qui est contraire au droit de l’Église.

Cette décision de l’autorité ecclésiale parisienne ne tient pas compte des résultats de l’enquête canonique qui innocentent totalement Mgr Tony Anatrella. L’Archevêque de Paris traite ainsi un innocent comme un coupable.

Confiant dans la justice et la prudence de l’Église, Mgr Tony Anatrella vient de déposer un recours pour obtenir l’annulation des effets d’une telle décision et il rappelle que ce recours suspend la réprimande.