Aperçu du diocèse de Rodez et Vabres

Download PDF

Le diocèse de Rodez a été érigé au Vè siècle. Le premier évêque fut Saint Amans. Il porte la dénomination de diocèse de
Rodez et Vabres
depuis 1875. Les limites géographiques du diocèse épousent celles du département de l’Aveyron. Il couvre une surface de 873 512 hectares. En 1998, date du dernier
recensement, la population s’élevait à 263 808 habitants.  Le département possède 304 communes dont seulement quatre dépassent les 10 000 habitants : Rodez, Millau, Villefranche de Rouergue
et Onet le Château. Ces communes sont réparties sur 36 paroisses regroupées en 10 régions. Ci-dessous : photo de la cathédrale de Rodez. r-copie-5.jpg

 

On compte encore 250 prêtres diocésains dont 139 pour le diocèse (et 118 à l’extérieur). Mais dans 5 ans, on n’en comptera qu’une vingtaine non retraités. Le diocèse compte
actuellement 3 séminaristes. Il y a cinquante ans, ce diocèse était le deuxième de France en nombre de vocations sacerdotales et religieuses. Aujourd’hui, il n’y a plus de
sémainaire diocésain.

 

L’évêque est Mgr Bellino Ghirard depuis 1991. Né le 22 mai 1935, cet admirateur du Cardinal Marty est très proche de la retraite. Ce qui ne sera pas une grande perte. Dans Eglise en Rouergue. Bulletin religieux du Diocèse de Rodez
– n°4/2004 – p. 14, on pouvait lire ce compte-rendu du Conseil du presbyterium :

 

– “A long terme, que les évêques aillent au bout de leur responsabilité et qu’ils ordonnent des hommes mariés en attendant d’ordonner des femmes diacres“.

– “Il paraît important de permettre aux diacres d’aller au bout de la mission qu’on leur confie : qu’ils puissent donner le sacrement des malades ou de réconciliation quand ils accompagnent des
malades, des prsonniers”.

 

Cette publication avait valu à Mgr Ghirard un rappel à l’ordre du nonce, qui avait pris son téléphone avant de lui écrire.

 

Concernant la forme extraordinaire du rite romain, elle est célébrée 2 dimanche par mois à Rodez. On note que cette messe est annoncée en première page du site diocésain, ce qui est rare pour devoir être souligné.