Nouveau supérieur des Serviteurs de Jésus et Marie

Download PDF

Le Chapitre des Serviteurs de Jésus et Marie, réuni à l’Abbaye d’Ourscamp (Oise), vient d’élire en qualité de Supérieur Général, le Révérend Père Laurent-Marie Pocquet du Haut Jussé.

lLe père Laurent-Marie Pocquet du Haut-Jussé est né en 1968. Membre de la communauté des Serviteurs de Jésus et de Marie, il est prêtre depuis 1998. Docteur en théologie, licencié en droit canonique, il enseigne la théologie et le droit dans divers instituts de formation (notamment au séminaire du diocèse de Toulon). Il est aussi aumônier militaire et juge à l’Officialité de Paris. Il poursuit des recherches en théologie fondamentale et en histoire religieuse contemporaine. Il a publié de nombreux articles dans la revue Catholica. Il a publié en 2012 un ouvrage, Missa est, qui constitue une excellente introduction historique, doctrinale et spirituelle à la forme extraordinaire du rit romain. Le Révérend Père Laurent-Marie Pocquet du Haut Jussé célèbre régulièrement selon cette forme à Compiègne. Il était intervenu lors d’une réunion organisée par Réunicatho, dans le diocèse de Versailles, sur ce sujet. On pourra relire avec attention son article paru suite à la levée des excommunications des évêques de la Fraternité Saint Pie X.

La communauté des Serviteurs de Jésus et Marie a été fondée dans la première moitié du XXe siècle par le père Lamy.  Jusqu’en 1955 le rayonnement de la Congrégation s’étend puis, peu à peu le recrutement baisse : entre 1961 et 1971 les frères ne sont plus que cinq. Pourtant, grâce à la persévérance du Supérieur Général, la Communauté survit et, peu à peu, attire de nouveaux postulants. Dans les années 80-90, la Congrégation grandit en nombre et développe diverses activités, à la rencontre des jeunes notamment. Un prieuré est fondé en Alsace (1991) et un autre en Argentine. Ce sont également les débuts de l’œuvre Points-Cœur, aujourd’hui indépendante, fondée par le Supérieur d’alors, le Père Thierry de Roucy. Avec l’accord de Mgr Hardy un centre d’études cléricales, l’Institut Thomas Philippe, est ouvert à Ourscamp. Une branche féminine est également créée : les Servantes de Jésus et de Marie, reconnues en 2001 par l’évêque de Beauvais. Elles sont aujourd’hui rattachées à la famille Points Cœur.

Aujourd’hui, les Serviteurs de Jésus et de Marie sont 30, répartis dans trois maisons : 5 sont en Argentine, 11 en Alsace et 14 à Ourscamp.  Leur charisme est exprimé dans :

  • leur nom « Serviteurs » à l’exemple de Saint Joseph et de Saint Jean ;
  • leur fête patronale, celle du Cœur Immaculé de Marie, Refuge des Pécheurs, auprès de qui ils puisent miséricorde, force et amour ;
  • l’exemple donné par le Père Lamy, exemple d’intimité avec Jésus et Marie.

3 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *