Pas de ministère pour l’abbé Zanotti-Sorkine

Download PDF

Notre pays souffre de la crise des vocations sacerdotales, mais cela n’empêche pas nos épiscopes d’ignorer les prêtres compétents. L’abbé Michel-Marie Zanotti-Sorkine, curé de la paroisse des Réformés à Marseille, dans l’archidiocèse de Mgr Pontier, se retrouvera bientôt sans ministère. Mgr l’archevêque, président de la CEF, ne semble pas pressé de lui trouver une paroisse. Il faut dire que l’abbé Zanotti-Sorkine, après avoir repris la paroisse mourante des Réformés, en a fait l’une des plus dynamique de la ville. Il faut souligner aussi que l’abbé a le gros défaut de porter la soutane comme un bleu de travail (en noir – ce sont ses mots).

Hier, à la messe de 10h30, messe d’adieu, il a révélé aux fidèles que sa nomination à la rue du Bac en tant que confesseur avait été refusée par le chapelain de la rue du Bac par crainte “d’une trop grande piété et affluence des fidèles“. Un prêtre qui a du succès, ou qui pourrait en avoir, c’est dangereux… Il a indiqué être désormais sans affectation :

“Le 8 juin dernier, je vous annonçais mon départ de Marseille pour la Chapelle de la Médaille Miraculeuse à Paris où m’attendait un ministère de confessions. Quelques jours après cette annonce officielle, le Père Chapelain du lieu m’a fait part de son inquiétude face à l’engouement que suscitait ma venue. Après avoir estimé que cet enthousiasme populaire n’était pas compatible avec la vie de la Chapelle, il m’a signifié qu’il ne pouvait plus m’accueillir. Vraiment je suis désolé d’avoir dérangé malgré moi et à distance, l’organisation de ce haut-lieu. Je tiens donc à présenter mes excuses au Père Chapelain et à la Mère Générale des Filles de la Charité. A cette heure, mes Frères, je n’ai pas de destination précise. Je ne sais absolument où je vais servir demain et après-demain mais surtout, surtout, je vous en prie, ne vous inquiétez pas, la Sainte Vierge va m’ouvrir une porte quelque part et j’espère pouvoir bientôt vous dire où ! Allez, mes frères, je vous embrasse tous, voilà l’essentiel !”

Existera-t-il un évêque pour lui proposer un ministère ?

64 comments

  1. Père Jean MARC

    Quand de prétendus “pasteurs” se font fossoyeurs, il n’y a pas lieu d’être surpris par le limogeage du Père Michel Marie qui faisait certainement trop d’ombre à ces messieurs, manifestement fort peu soucieux du bien des âmes. Mais au final, il me semble légitime de se poser la question: pour qui ces gens travaillent-ils, qui n’agissent certainement pas, dans leur entreprise de démolition, sous l’inspiration de l’Esprit Saint !

  2. gaudet

    Je suis , sans aucune réserve, ulcéré par l’insulte et l’injustice , qui est actuellement infligé au pére Zanotti Zorkine , par l’abbé chapelain de la rue du bac, qui met en avant ici , des arguments évidemment nuls et sans valeur!

    Alors même que les autorités de la rue du bac , devraient se réjouir de la venue d’un prêtre de cette grande qualité , dont la conséquence heureuse aurait été , un immense regain de fréquentation et de ferveur , les voilà faire preuve d’une froideur, et d’une crainte abusive et nulle , devant la contemplation des progrès considérables , que pourraient accomplir les fidèles de leur paroisse.

    Ce père chapelain, de par son comportement aberrant, présente l’exacte synthèse de cette génération ecclésiale moderniste et progressiste de mai 68, à qui nous devons attribuer la catastrophe spirituelle de ces 50 dernières années! et qui malgré l’évidence de leur disparition à venir, continuent d’essayer d’endiguer la montée des jeunes prêtres , dont la démarche est empreinte de valeurs traditionnelles !

    je propose que la riposte catholique , nous indique les coordonnées de l’abbé Zanoti Zorkine, afin que nous puissions lui manifester notre solidarité et notre soutien .

    • Beith-'Etsmuth

      @ gaudet (& @ tous les lecteurs)
      Pour joindre le p. M-M Z-S, le site des paroissiens de St Vincent-dePaul / Les Réformés fournit toutes les indications utiles, en sus de ses homélies, de ses publications et chansons, des articles de presse à son propos, etc. : http://delamoureneclats.fr/ (recopier le lien dans votre navigateur).
      Pour revenir au sujet de l’article, si certains, baignés d’Esprit-de-Sainteté mettent toute leur confiance en la Divine Providence et la Mère de D.ieu (Cf. les derniers mots du p. M-M), d’autres -sans doute encore trop DE ce monde- continuent à trembler, n’ayant pas pris en eux l’exhortation du S-P “n’ayez pas peur !”.
      Où que la Sainte Vierge l’enverra, nous, ses paroissiens, l’offrons de tout cœur à ceux auprès de qui il sera envoyé (sous la réserve que l’on ne peut offrir ce qui n’appartient qu’à D.ieu) : dix années de Grâces -quand bien même tout est possible à D.ieu- nous n’aurions jamais osé en rêver.
      In Christo.
      B-‘

  3. Lui arrive t il ce qui est advenu à l’abbé Chanut qui a nous a annoncé quitter Sceaux les Chartreux pour une “grande” paroisse. Dans cette paroisse de Sceaux les Chartreux ce prêtre faisait le catéchisme toute la journée du mercredi, confessait le samedi,
    les deux messes du dimanche les églises de Sceaux et Champlan étaient pleines à ne pas s’y assoir si on arrivait en retard.
    Cela rendit l’évêque jaloux et certains collègues aussi ….
    Hélas c’était un piège et on lui et ont commencé ses tribulations qui ont abrégé ses jours
    Monseigneur Dubost, évêque d’Evry ( qui a osé dire sa messe d’enterrement pour le traiter de prêtre mondain dans son homélie) l’a malmené
    Certains évêques sont pétris de jalousie et maltraitent les meilleurs, surtout s’ils sont célèbres et aimés de leurs ouailles.
    J’aurais aimé que ce prêtre vienne à la rue du Bac où les confesseurs sont plutôt nuls.
    Les vrais prêtres sont ils destinés à être privés de ministère ?

  4. Gaudete

    je lui propose le diocèse de Rodez où nous aurions bien besoin d’un prêtre comme lui ne serait-ce que pour ranimer la “flamme”, mais le Père Zanotti ferait un peu “tâche” avec sa soutane!!!!!!! et est-ce que Mgr Fonlup aurait la riche idée d’aller le chercher? il va bien en Inde, Marseille c’est quand même plus près!!!!! Cette année ,il ramène 3 prêtres et 2 séminaristes de là-bas , à croire que l’église d’Inde a trop de prêtres!!

  5. Alex

    Quelle honte de licencier un excellent ouvrier avant sa première heure de service.
    Quel est encore ce délire du chapelain qui refuse de laisser dynamiser cette église locale !
    et en plus, c’est l’abbé Zanotti qui s’excuse ! mais on croit rêver !
    ce serviteur porte la force de l’exemple, là où ses confrères démissionnent et il est trop fécond !

    c’est quoi cet épiscopat qui refuse la vitalité !
    La CEF prône officiellement la paix et le vide des cimetières maintenant !

    Heureux les miséricordieux et grand malheur aux fossoyeurs progressistes.

  6. bigourdan

    Que le père Zanotti vienne à Lourdes comme chapelain : nous avons besoin de prêtres dynamiques qui croient en ce qu’ils font !! La place de recteur lui irait comme un gant : si seulement notre évêque n’était pas si frileux…

    Venez bouger notre Bigorre !

    Cher père, Marie vous attend ! (en plus l’air des pyrénées est très bon !)

  7. Haumesser

    Lamentable et révoltant!! L’Eglise est rongée de l’intérieur comme un cancer et c’est cela qui fait mal et le plus souffrir!

    Mais…..aucun saint n’a eu une vie facile!

  8. Patrick de La Rode

    c’est chez Mgr Pontier qui accueille à Marseiille; Mgr Mouisse, qui avait hâte de quitter Périgiueux….disons que la Traditiion ne sera pas très en honneur ! à surveiller !

  9. Abbé Michel-Marie, continue ton travail en noir de travail. Tu as raison de ne pas t’inquiéter outre mesure car le Seigneur a besoin de toi pour être un bon serviteur et relever le défi là où le Seigneur t’enverra. Ma prière, aujourd’hui, t’accompagnera. Courage, confiance et abandon comme la petite Thérèse de Lisieux.

  10. vendome

    Mgr Pontier fut évêque de La Rochelle et Saintes de 1996 à 2006 ; la situation dans ce diocèse était la suivante en 2005 :
    Ordinations en juin 2005 : 1
    Entrées au séminaire de Bordeaux: néant seulement un séminariste en 2ème année.
    Le succès à Marseille de l’abbé Zanotti-Sorkine devait lui être insupportable.

  11. DOMBOC61

    Monsieur l’Abbé, sachez quelles sont nombreuses les portes qui seraient prêtes à s’ouvrirent pour vous… pourquoi dans l’Orne…?

  12. Jean-Pierre Delmau

    Cela parait invraisemblable que le Père Zanotti-Sorkine n’obtienne pas de ministère.
    Suggestion : le Nonce apostolique ne pourrait-il pas le proposer comme évêque ? Mgr Pontier serait ainsi déchargé du problème.

  13. BUF

    Qui est le Grand Patron des épiscopes , Dieu Premier Servi ? ou le Monde de Mammon, du qu’en dira-t-on???
    Mais ils sont “payés” pour que les âmes accourent vers les prêtres !!!
    Y a-t-il un denier du culte précis pour ces évêques frileux, à la limite du reniement…?

  14. Bruno ANEL

    Il semblerait surtout que le Père MMZS veuille se rapprocher des séminaristes de l’institut qu’il a créé, en formation en Belgique. Son départ de Marseille se fait à sa demande selon ses propres paroles. Non parce que Mgr Pontier ne voudrait plus de lui, mais parce que Mgr Rey a souhaité que ces séminaristes aillent se former ailleurs que dans le séminaire du diocèse de Toulon.

  15. c

    Encore de très belles paroles du père Zanotti-Sorkine et nous devons nous rappeler que le Bon Dieu écrit toujours droit en utilisant parfois des lignes courbes.
    Espérance toujours.

  16. M. LB.

    Hé oui, notre église fonctionne comme un vulgaire fabrique : “Ne faites pas trop de réclame, nous n’allons pas pouvoir satisfaire le client”. Comme si personne avait jamais été satisfait par l’Eglise, ou par quelque entreprise humaine, d’ailleurs !
    L’église de France ne compte plus sur la Providence et a oublié qu’elle est une porte. Une grande porte, mais seulement une porte. C’est la maison qu’elle ouvre qui est le but : la maison du Père. Et là, nous avons tous satisfaction et toute satisfaction.
    Saint Mathieu ch. 6 :
    26 Regardez les oiseaux du ciel : ils ne font ni semailles ni moisson, ils n’amassent pas dans des greniers, et votre Père céleste les nourrit. Vous-mêmes, ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ?
    27 Qui d’entre vous, en se faisant du souci, peut ajouter une coudée à la longueur de sa vie ?
    28 Et au sujet des vêtements, pourquoi se faire tant de souci ? Observez comment poussent les lis des champs : ils ne travaillent pas, ils ne filent pas.
    29 Or je vous dis que Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n’était pas habillé comme l’un d’entre eux.
    30 Si Dieu donne un tel vêtement à l’herbe des champs, qui est là aujourd’hui, et qui demain sera jetée au feu, ne fera-t-il pas bien davantage pour vous, hommes de peu de foi ?
    31 Ne vous faites donc pas tant de souci ; ne dites pas : “Qu’allons-nous manger ?” ou bien : “Qu’allons-nous boire ?” ou encore : “Avec quoi nous habiller ?”
    32 Tout cela, les païens le recherchent. Mais votre Père céleste sait que vous en avez besoin.
    33 Cherchez d’abord le royaume de Dieu et sa justice, et tout cela vous sera donné par surcroît.

  17. Sirius

    Le père Zanotti -Sorkine fait partie de ceux, hélas trop rares, capables de raviver le souffle de la foi. Son succès pastoral manifestement dérange, ses écrits souvent irritent certains ecclésiastiques bousculés dans leur conformisme. Sa personnalité suscite de la défiance et peut-être de la jalousie, il en est toujours ainsi des hommes de valeur. Il est à contre-courant et refuse la facilité. Est-ce un faute ? Certes il porte la soutane ( ce qui paraît insupportable à certains de ses pairs qui lui reproche probablement de véhiculer une image ringarde de l’institution ) mais il est profondément moderne, en tout bien plus que beaucoup des prêtres progressistes cramponnés à des certitudes dépassées qui ont contribué largement à vider nos églises, lui qui au contraire les remplit. Il est dans le vrai et les fidèles ne s’y trompent pas.
    J’ai une suggestion à faire, s’il n’y a pas de paroisse à lui confier,confions lui rapidement un diocèse !

  18. catherine marmagne

    rien de surprenant !! nos évêques sont toujours aussi frileux! et …….. lamentable! un prêtre qui dérange ! on voudrait bien en avoir plus souvent!!!!!!
    A se demander si nos évêques ne sont pas comme nos politiciens , mous, planqués et soucieux de conserver leur tranquillité ! Un peu comme les bons pharisiens des évangiles ! C’est douloureux pour les chretiens!!C’est pas comme ça qu’ils vont attirer les hommes dans l’Église!! et c’est pas ce qu’on attend de nos bergers!!.
    Mais le Saint -Esprit est toujours surprenant!! et surement la mission qui l’attend sera encore plus belle et plus fructueuse! la pierre rejetée par les batisseurs etc etc etc……
    j’attends avec curiosité et confiance sa prochaine affectation!!.

  19. yves

    L’Abbé Zanotti-Sorkine fera-t-il 300 de plus vers le nord pour se retrouver à Bruxelles, siège de la fraternité des Saints-Apôtres? 3 de ses séminaristes y seront prochainement ordonnées prêtres….

  20. Gilberte

    pas de prêtres qui suscitent de l’engouement, ils doivent être une ombre un souffle et pas de confession; il y a si peu d’enthousiasme que 540 prêtres étrangers principalement d’Afrique sont venus exercer en France faute de vocations, alors un prêtre français sans affectation pour cause de zèle!!, et ce n’est pas gentil non plus pour les prêtres africains qui sont donc censés ne pas faire de vague

  21. Sirius basque

    « Crainte d’une trop grande piété et affluence des fidèles…« Y a-t-il un vraiment un problème de capacité?
    D’après le site officiel (http://www.chapellenotredamedelamedaillemiraculeuse.com/FR/a__Accueil.asp), le sanctuaire ferme ses portes chaque jour entre 13h et 14h30 (sauf le mardi!) et chaque soir à 19h…
    La Supérieure des Filles de la Charité a-t-elle songé à élargir les horaires d´ouverture du célèbre sanctuaire marial qui, comme le reconnaît le site officiel, “attire des milliers de pèlerins du monde entier”?
    Des fidèles parisiens voudraient-ils prendre l’initiative (par exemple par citizengo ) de solliciter des horaires d’accès plus larges, plus proches de ceux des autres sanctuaires parisiens auxquels se compare la chapelle de la rue du Bac (“Notre-Dame, le Sacré-Cœur, Notre-Dame des Victoires”)? La demande suivra alors l´offre, surtout s´il y a des confesseurs qui aiment la Sainte Vierge…

  22. Berjan

    Venez en Corréze Pére Zanotti Sorkine, nous avons besoin d’un prêtre comme vous.

    Ecrivez a Mgr Bestion Evêque de Tulle et prions la Ste Vierge qu’Elle vous ouvre une porte à des chrétiens qui ont besoin d’être évangélisés….Bon courage…

  23. Marie Liliane MENDY

    Merci à vous tous. Nous, ses paroissiens, à peine remis de l’annonce de son départ, avons été ébranlé hier, à l’issue de la messe lorsqu’il nous annoncé le refus du Recteur de la rue du Bac. Je fais une proposition à notre archevêque: de créer, à l’instar de ce qui se fait dans ma chère administration du Trésor, une équipe paroissiale de renfort, constituée de prêtres sans charge pastorale, qui pourrait venir suppléer les prêtres titulaires qui se plaigne toujours d’avoir trop de travail; ainsi, avec notre très cher Père en renfort, chacune des paroisses de notre diocèse se remplirait à tour de rôle et au diable les jalousies. A méditer…

  24. Roger

    Je trouve l’idée de Marie Liliane MENDY très pertinente et j’y adhère tout à fait. Le diocèse de Marseille se doit de garder et d’employer un prêtre d’une telle qualité et qui fait tant de bien pour l’Eglise.

  25. Guillaume Fillâtre

    Michel-Marie,
    Durant nos 25 ans d’amitié profonde, nous avons traversé des épreuves qui noircissaient nos horizons. Accrochés à notre chapelet, la sainte Vierge dégageait cet horizon.
    Michel-Marie, une épreuve de plus certes, mais que de grâces.
    Tu m’as toujours enseigné la confiance envers le Seigneur…
    Quelque chose de grand se prépare, j’en suis convaincu.
    Ton frère Guillaume

  26. Philomène

    A mon avis, le Père Zanotti va fonder un ordre ou prendre la direction d’une congrégation; il a trop de valeur pour rester dans le moule trop étroit de l’église française actuelle.

  27. Philippe Varlet

    Que fait Mgr Vingt-Trois, card Archevêque de Paris ?
    Est)il d’accord avec la position prise par la rue du Bac ?
    C’est à lui qu’il faut écrire pour qu’il s’écroule sur le nombre
    de lettres l’obligeant à “frictionner les oreilles” de ce chapelain

  28. Bruno ANEL

    C’est peut-être pour Jésus qu’il faudrait avoir de l’engouement, et non pour ses prêtres qui ne sont que des serviteurs quelconques comme chacun d’entre nous. Je me trompe ?

    • Moe de Mars

      D’accord avec vous. Et le Père Michel-Marie est le premier à le dire : quand on lui dit qu’il remplit l’église, il répond que c’est Jésus qui remplit l’église, et qu’il n’est qu’un instrument entre Ses mains.

  29. hermeneias

    “Compétent” le père M.Marie Z-Sorkine ?

    On peut dire cela comme ça !
    C’est bien plus . Un pasteur zélé , pas un fonctionnaire , comme il y en a et comme il devrait y en avoir bien plus .

    Espérons et ne craignons pas certes , si nous avons la foi !
    Cela n’empêche pas de dire et de penser qu’une partie non négligeable de nos évêques a décidé , a choisi , de saborder l’Eglise par intérêt ( lâche recherche de confort et compromission avec nos politiques … Cauchon n’est pas mort ! ) ) , par idéologie …. Dieu verra et jugera ! Je le crois et l’espère.

    Je ne pense pas que le chapelain de la rue du bac ai décidé cela tout seul ! L’évêque de Paris devait être très contrarié . Les ordinations au séminaire de Paris diminuent nettement .

    Depuis des décennies la chute vertigineuse des vocations ne fait visiblement NI CHAUD NI FROID à la grande majorité de nos évêques cooptés du sérail….. Il y a surement une explication à une telle constance !

    Quant à notre foi et notre espérance nous savons où elles sont et où elles ne sont pas

  30. Un curé de campagne

    J’ai un peu honte de lire toutes réactions virulentes qui montrent que les commentateurs ne connaissent pas les faits et le dossier dans son intégralité. C’est le Père ZANOTTI qui a souhaité partir : il l’a dit lui-même à “ses” fidèles” (voir les archives de ce site). Je ne sais comment il a négocié son arrivée à Paris à la chapelle de la Rue du Bac. Mais là aussi allez à la source pour vous renseigner. C’est tout de même mieux que la calomnie pure et simple et les jugements sans appel de personnes qui n’y connaissent pas grand chose et qui ne font qu’attiser le feu, la haine et ne sont pas porteurs de paix. Pardon pour cette humeur. Je ne suis qu’un pauvre curé de campagne (assez tradi je crois) mais je crois à l’obéissance qui me configure au Christ et je vois dans mon évêque comme dans les autres des successeurs des apôtres. Alors avant de tout juger et de tout critiquer le pauvre que je suis commence par aimer l’Eglise comme le Christ l’aimé. Après on a normalement un autre regard…

    • Tout à fait d’accord avec vous mon père, toutes ces réactions épidermiques sont inappropriées quand on lit la la “note interne” publiée dans le Diocèse de Paris le 18 juin 2014″:

      “Le P. Michel Marie Zanotti Sorkine a obtenu de son évêque, Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille, de prendre à partir de septembre 2014 une année sabbatique.
      Le chapelain de la Médaille Miraculeuse, rue du Bac, a accepté de l’accueillir parmi les confesseurs de la chapelle. L’Archevêque de Paris ne s’y est pas opposé. Etant une année sabbatique, le P. Zanotti Sorkine n’aura pas d’autre ministère pastoral dans le diocèse de Paris.”

      Cette note est tout à fait claire, c’est le père lui-même qui a demandé son départ et d’ailleurs il le dit dans sa déclaration du dimanche de la Pentecôte “j’ai décidé de rendre ma charge à notre archevêque Mgr Pontier”.
      Les personnes n’ayant pas eu connaissance de cette note, s’aperçoivent que le père a caché à ses paroissiens sa demande d’une année sabbatique, qui est un autre volet de sa démarche et de ce fait, ils posent un autre regard sur le père.
      Il a voulu servir ses intérêts. Le Christ est un serviteur, une mission et un abaissement. Tout ceci est conduit par la Foi en portant sa croix au Golgotha.

      Tout d’abord, allez sur le site du père, écoutez ses interviews, ses déclarations dans les journaux et vous constaterez que le père se redirige vers sa vocation de chanteur, quand il dit qu’il va enregistrer un CD de 12 chansons à Paris, mettre en scène une pièce de théâtre à Paris ……donc, très tourné vers la capitale, et on croit comprendre que c’est pour cela qu’il demandait un ministère plus léger pour se consacrer à ses activités artistiques et littéraires avec des horaires moins contraignant plutôt que d’ administrer une paroisse beaucoup plus lourde à gérer.

      Le recteur de la M.M. B. Ponsard refuse sa demande ,( il n’y a pas eu de nomination pour lui dans le bulletin paroissial de Paris à son sujet) Il a sans doute été pris de vertige en voyant la médiatisation à outrance du père sur son site internet ainsi que son fan-club sur facebook!
      Sa réponse pleine de bon sens a été sans doute en accord avec l’Archevêque de Paris. Le père MMZS se veut un homme libre , alors qu’il s’est engagé dans l’église et il doit obéissance à celle-ci et aussi à son évêque dont il dépend.

      Rome a lancé , à la demande de plusieurs évêques français, une enquête sur la jeune Fraternité des Saints Apôtres , ( fondé par Mgr Léonard sous l’impulsion de MMZS) bloqué un temps les ordinations diaconales, et l’Archevêque Mgr Léonard a été à Rome pour défendre la Fraternité. Vous lirez aisément dans cet article les problèmes de la Fraternité et vous comprendrez mieux la position des évêques :

      http://www.lalibre.be/actu/belgique/une-fraternite-pour-relancer-l-eglise-bruxelloise-et-tant-pis-pour-le-cure-du-beguinage-535573783570d35ee3f4ae23

      le curé d’Ars a écrit dans un langage imagé, explique

      “L’humilité est aux vertus ce que la chaîne est au chapelet: ôtez la chaîne,et tous les grains s’en vont; ôtez l’humilité et toutes les vertus disparaissent”;

  31. MEYER

    Le monde connaît “le pont aux ânes … L’Eglise de France connaît “le Pontier aux ânes” … ce n’est pas un pont d’or (pas celui de Saint Jean Chrisostome, en tout cas) mais celui d’un ‘tablier’ qui, incapable de supporter le poids de sa charge, s’effondrera quand Dieu le permettra

  32. IFIK

    Les “modernistes/progressistes” deviennent nerveux , ils sont en train d etre emportés par la débacle idéologique ( et électorale ) de la gauche et ils vont faire un maximum de degats avant de sombrer dans les oubliettes de l Histoire .

  33. Si les Cathos n’en veulent plus on lui fera une petite place chez nous, les orthodoxes…

    Monsieur l’abbé Zanotti-Sorkine, si vous ne savez pas où dormir allez frapper chez les Russes ou les Grecs on vous acceilleura avec fraternité et bienveillance. Nous bénissons les Hommes à qui Dieu a donné le don de porter le Bonne Nouvelle.

  34. mimi

    J’ai honte pour l’Eglise du diocèse de Paris, j’ai honte pour les responsables de la rue du Bac, j’ai honte pour l’Eglise du diocèse de Marseille et pour la CEF.
    Comment se fait-il qu’il soit sans affectation officiellement ? Alors que tous les cathos de base seraient tellement heureux d’aller à ses offices et confessions …
    C’était une joie merveilleuse celle de la venue du Père JMZZ à la rue du Bac !
    Justement il y a une très forte demande de confession de la part des fidèles et on attend bien 1H voire 2 H avant de se confesser à certaines heures seulement. Les 2 confessionnaux sont dans une cellule au fond de la nef et il n’y a pas assez de prêtres pour l’affluence actuelle.
    Les responsables de la rue du Bac ont des locaux qui auraient permis l’accueil du Père JMZZ et ses confessions moyennant une ouverture du bâtiment sur rue et une création de confessionnaux dans ce bâtiment sur rue, c’était tout à fait possible et souhaitable (même maintenant sans la présence du Père ).
    Pourquoi ce refus ?
    Qu’on le nomme évêque !!!
    Partout les fidèles demandent de tels prêtres, à Paris et partout en France.

  35. Bruno ANEL

    D’accord avec le “curé de campagne”: le P.Zanotti a décidé seul de quitter Marseille, selon ses propres paroles, et les pères lazaristes n’ont peut-être pas besoin de lui rue du Bac où la Vierge attire déjà beaucoup de monde. La comparaison avec le curé d’Ars me semble inadéquate: au sommet de sa popularité, Jean-Marie Vianney souhaitait s’enfermer dans une Trappe et il n’a jamais songé à fonder un ordre religieux. Il a seulement encouragé le bienheureux P.Chevrier dans la fondation du Prado.

  36. Constance

    au lieu de s’enflammer sans savoir… le père Michel-Marie A DEMANDE une année sabatique. A la rue du Bac il était juste prévu qu’il ait une présence au confessionnal, mais pas de charge prévue. Pitié ne parlez pas sans savoir, vous faîtes plus de mal que de bien, y compris au père Michel Marie.

  37. Constance

    Le père MMZS a obtenu de son évêque Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille, de prendre à partir de septembre 2014 une année sabbatique.
    Le chapelain de la Médaille Miraculeuse, rue du Bac, a accepté de l’accueillir parmi les confesseurs de la chapelle.
    L’archevêque de Paris ne s’y est pas opposé. Etant en année sabbatique, le père MMZS n’aurait pas eu d’autre ministère dans le diocèse.

  38. Je suis consternée de voir l’amoncellement des commentaires plus ignorants les uns que les autres. Pouf, une occasion de taper sur l’épiscopat français, allons-y, lâchons nous, de toute façon ils sont tous pourris.
    Sans déconner, vous ne pouvez pas simplement vérifier les faits, et même les dires du père Michel Marie ? C’est pourtant pas faute de manque de visibilité de chacune de ses phrases, nos journaux marseillais en font la une presque tous les matins.

    1) Le père Michel-Marie veut prendre une année sabbatique. Il a des projets personnels à réaliser, qui ne sont clairement pas compatibles avec l’idolatrie qui commencait à bien prendre forme aux Réformés et avec la multitude de personnes qui étaient constamment en demande. Son évêque a accepté, du reste ce n’est pas notre problème. Mais IL a voulu partir des Réformés, IL a voulu une année sabbatique qu’on lui a -très gentiment- accordée.

    2) J’imagine que pour qu’il annonce publiquement son départ pour la rue du Bac, ce n’est pas parce qu’il le souhaitait simplement mais parce que c’était entendu, c’était vérifié, tout le monde était d’accord. Il a peut être tout simplement manqué de prudence si ce n’était pas le cas, en considérant comme acquise sa nouvelle situation rue du Bac alors qu’il ne s’agissait que d’une hypothèse. Le recteur était clairement au courant de la personnalité du père et de l’afflux qu’allait provoquer son arrivée, il est juste impensable qu’il ait découvert la notoriété du père après avoir accepté sa venue.

    Voilà, avant de me lyncher, sachez simplement que je suis profondément catholique, que j’aime énormément le père Michel-Marie que je connais bien, et que du fait que je l’aime, je suis inquiète de ce qu’il se passe et de sa manière de mettre en scène ce qui devrait rester clairement interne à l’Eglise.

    • rocheteau

      vos arguments sont précieux et bien entendus ….
      notre tendance à polémiquer est nocive pour tous vous avez raison….
      que la Vierge protège le Père Zanotti et nous protège tous !
      que la Volonté de Dieu soit faite !
      pour le bien de l’Eglise, et de la France

  39. Encore une information illustrant l’état de notre église catholique française ! Notre religion est minée par les franc-maçons, particulièrement nos évêques le plus souvent soixante-huitards, bien à gauche, et bien progressistes protégeant exclusivement les prêtres de leur équipe évoluant dans cette même mouvance.
    Le père M.M.Z.S serait le bien-venu partout. Toutes nos paroisses se vident tant nos “bergers” pactisent avec les loups. L’inquiétude demeurent dans l’absence de réaction des plus hautes instances nationales de notre religion. Les courriers au nonce apostolique, son excellence Luigi Ventura, doivent être nombreux pour décrire cette situation de plus en plus catastrophique. Bien qu’il réponde, ses courriers sont “vides”. Le seul espoir qui nous reste est de voir partir toutes ces générations et les voir remplacées par des jeunes qui ont véritablement la foi et le respect dans l’obéissance à l’Eglise Romaine.

    • mimi

      Le Saint Curé d’Ars et Padre Pio n'”étaient pas mieux traités et remplissaient leurs églises!
      La question que je me pose et :
      Que doit on faire nous les fidèles?
      Faire confiance?obéissance oblige, et prier en nous disant que Dieu a son plan? ou crier:”
      STOP ! ras le bol! les loups sont dans la bergerie et pendant ce temps de saints prêtres qui remplissent les paroisses sont sans ministère et les âmes se meurent!”?

  40. mimi

    J’aime beaucoup le p Michel Marie Zanotti,mais confiance en l’autorité de l’Eglise!
    Je suis du coin,entre Cassis et la Ciotat,et je viens de lire sur un forum que de toute façon la rue du bac poserait problème pour accueillir une grande foule
    En effet, il m’est arrivé de vouloir aller à la messe aux réformés ,mais bonjour la place! Tant mieux! Mais la rue du bac doit rester peut être comme Jésus le veut lui et non comme nous le pensons nous
    De toute façon, c’est un prêtre au charisme extraordinaire et Jésus a son plan

  41. hermeneias

    je suis quant à moi un “pauvre” laic , allez ne jouons pas à “plus pauvre que moi tu meurs” .

    La plaie de l’Eglise actuelle en France et en Europe de l’Ouest , si on ne veut pas se mettre un bandeau confortable sur les yeux tout en faisant assaut d’une humilité et d’une obéissance affectée et mal comprise , c’est de laisser volontairement , comment en serait-il autrement , se perdre de grandes quantités de vocations sacerdotales et religieuses jugées trop “traditionnelles” par idéologie et/ou lache accommodement avec “le siècle” ( comme disait Péguy ) .
    D’autre part , une portion de l’Eglise piétiste , fidéiste , spiritualisante , sert d’auxiliaire utile à la précédente (la partie séculière , sécularisée et socialisée ) par une sorte de spiritualité désincarnée , pseudo angélique , qui se réfugie dans une “spiritualité” bourgeoise et individualiste , on pourrait dire “libérale” (moi mon petit Jésus ma dévotion et mes sentiments ) .

    Des 2 côtés on s’éloigne de l’incarnation et….du Christ qui n’a pas refusé l’affrontement avec le monde en affirmant une Autorité supra-mondaine relativisant toute autorité mondaine . Tout cela est très bien dit par Péguy.

    En l’occurrence on ne peut pas ne pas mettre en relation ce qui arrive au père M-Marie Z-Sorkine , la pénurie qui s’aggrave des vocations sans que nos évêques relèvent réellement le défi , la fondation d’une fraternité par le père MMZS et ce qui est advenu récemment ces dernières années à différentes fraternités ou communautés .

    Pour ce qui est de la rue du Bac , le père MMZS devait avoir suffisamment d’assurances pour pouvoir le dire publiquement ….
    L’obéissance n’est pas l’aveuglement . Quant à moi , quant à nous , nous sommes libres , encore , de voir et de penser ce que nous pensons et d’avoir une “obéissance” éclairée et donc évangélique .

    “Amour et Vérité se rencontrent , Justice et Paix s’embrassent” .
    Un Amour sans Vérité n’est qu’ersatz et sucrerie narcissique .

    Cauchon a une postérité

  42. gege

    Il faut s’indigner de toutes ces situations que l’on rencontrent dans la société et dans l’église …. Car une société qui a perdu sa capacité d’indignation est prête à subir toutes les déchéances. Cependant il faut savoir lire les signes des temps qui permettent de repérer que les tribulations en si grand nombre correspondent bien au temps de l’apostasie qui est le notre.

  43. rocheteau

    pourquoi ne resterait-il pas tout simplement à Marseille, dans une autre église où il continuerait son ministère en réformant, comme aux Réformés, l’Eglise de l’intérieur ? L’Eglise, notre Eglise, en a tant besoin….
    ces hésitations, ces atermoiements, ces indécisions des responsables de l’Eglise en France, sont un vrai scandale et n’ajoute rien à sa crédibilité …. Notre Seigneur n’a-t-il pas dit “soyez unis pour que le monde croie” ? que la douce Vierge Marie, notre Mère, notre Reine, la Reine de France, vienne à notre secours et à celui de notre cher Père Michel-Marie !

  44. hermeneias

    Bien sur c’est cela Bruno Anel et autres “bons apotres”

    Une comparaison n’a jamais été une identité . Elle peut être valable sur certains points et pas sur d’autres . Ne tombons pas dans les arguties sophistiques .
    Et en notre temps , qui n’est pas celui du curé d’Ars où les vocations ne manquaient pas , il est peut être très urgent et nécessaire de créer une fraternité sacerdotale dans le désert actuel .

    Si les pères lazaristes “n’ont pas besoin de lui” , et bien il faudrait savoir !

    Je suis atterré par la manière dont une certaine “église” traite aujourd’hui ses prêtres les plus zélés …. Faut-il décourager ceux qui ont pu passer à travers les mailles serrées d’une sélection idéologique très vigilante ?

  45. Marie Liliane MENDY

    Chers vous tous,
    vos commentaires, tantôt passionnés, tantôt agacés, montrent à quel point ce prêtre ne laisse pas indifférent. Mais de grâce, que les esprits s’apaisent. Peu importe le chemin que prendra le sacerdoce du Père, que ce soit toujours celui qui a pour but de ramener au Christ ceux qui se sont éloignés de la Foi.Pour l’avoir vu officier quotidiennement depuis 2010, date de mon arrivée à la paroisse, je peux témoigner de l’enthousiasme qui était le sien à chaque célébration; il œuvrait vraiment pour le bien de l’Église; et chaque première dizaine du chapelet quotidien était dédiée à notre archevêque, à l’Église de Marseille et aux vocations sacerdotales. Tempérament de feu peut-être, mais respectueux de sa hiérarchie.Bonne route Père, que la Sainte Vierge vous protège.

  46. hermeneias

    Merci Marie Liliane M

    Mais personnellement je distingue les “grandeurs” de hiérarchie des grandeurs de sainteté à la suite du Cardinal Journet ( prêtre , théologien mystique , ami de Maritain ) , nommé Cardinal par Paul VI sans être pour autant évêque , dans sa grande oeuvre “l’Eglise du Verbe incarné” .

    Et il me semble que je peux légitimement critiquer non pas la hiérarchie comme telle mais tel ou tel “hiérarque” dans l’Eglise pour telle décision ou action particulière .

    Catherine de Sienne , Docteur de l’Eglise , ne se privait pas de tancer parfois vertement papes et évêques ….

    Aime et fais ce que tu veux

  47. hermeneias

    Merci pour l’information Eric

    Il me semblerait intéressant de suivre cette histoire ainsi que quelques autres car une certaine hiérarchie et l’Esprit-Saint ne sont peut être pas toujours en phase ….

    Bref Cauchon , l’évêque , a une antériorité et une postérité ….

    Soyons sobres et vigilants

  48. Enfin le Père MMZS a trouvé un lieu pour exercer son ministère!

    http://www.delamoureneclats.fr/

    Mgr Di Falco évêque du diocèse de Gap et d’Embrun l’accueille dans son diocèse en temps que chapelain à raison de 10 jours par mois avec en plus des projets apostoliques hors du diocèse….

    En août 2013, le Père MMZS avait attiré plus de 2000 personnes de toute l’Europe pour célébrer “Marie” , voici son homélie:

    https://www.youtube.com/watch?v=O5s_s6TEHLQ

    Le Sanctuaire de Notre Dame du Laus évoqué dans une vidéo de KTO par Mgr di Falco et le recteur , le Père Ludovic Frere .Ce lieu de pèlerinage est dédié plus particulièrement à la miséricorde de Marie pour les pécheurs et à la réconciliation .

    https://www.youtube.com/watch?v=7oMEkx1SkzM

    Le Père MMZS est certain d’y trouver la paix et le réconfort de Marie, joie suprême à son coeur …..

  49. eliat-eliat

    Il paraît que pour la sonorité dans la toute nouvelle philharmonie, la masse des cordes (instruments les plus faibles) manquait encore de clarté. Des réglages acoustiques seraient nécessaires. Cela me fait penser à notre société, ou la masse des plus faibles manque également encore d’être entendue.

    Quand on dit que tout le monde achète Charlie, on suppose donc que 8 millions de personnes et un peu plus…forment le monde, et le reste serait quoi alors?

    Quand on demande de respecter celui qui pense autrement, pourquoi cela ne s’applique-t-il pas à tout le monde?

    Quand on dit que Charlie fait rire et que Dieudonné fait pleurer, peut-on se poser la question de qui fait rire qui? et qui pleurer qui? (Miroirs tristes)

    Quand on parle de incitation à la haine, peut-on se demander si uniquement Dieudonné incite à la haine, ou si depuis une semaine, un autre évènement à déclenché la haine dans tous ses sens, et si encore avant cette haine-là, bien d’autres choses encore n’auraient cessé de déclencher la haine? S’il fallait emprisonner ou détruire tout ce qui déclenche la haine, que resterait-il sur notre planète? Il n’y aurait peut-être plus qu’à l’effacer.

    Douter ou croire en la théorie du complot, ou en quelque autre théorie, est-ce un droit, une liberté, ou une raison d’être mis au ban de notre famille humaine? Sauf que nous ne pouvons mettre personne au ban de nos vies, de nos morts, personne au ban de cette planète ni de cet univers. Il est peut-être temps de chercher une autre solution que celle de croire qu’on peut mettre au ban de notre humanité un seul humain, qu’il soit mort ou vif?

    Nous sommes une famille humaine, tous ne sont-ils pas alors nos frères et soeurs humains, quels que soient leurs opinions et leurs erreurs, et même leurs crimes?
    Jusqu’à quand allons-nous nous haïr sans nous regarder en face? Projections, miroirs ridicules, manque de savoir vivre ensemble, hypocrisie, jalousie, égoïsme, peur de l’autre, violence sous toutes ses formes…

    Ne pas mettre au ban, mais accueillir, écouter, chercher à comprendre, respirer, prendre le temps, guérir, inviter sans forcer, à boire aux solutions positives, s’aimer… Serait-ce un jour possible, permis?
    Répondre à la haine par l’amour, et non pas par la haine, cela semble juste logique, simple et accessible à tous.
    J’y crois encore…

    Yasmi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *