Le père Hugues de Woillemont nommé administrateur du diocèse de Nanterre

Download PDF

En attendant la nomination du nouvel évêque, lundi 8 janvier, le père Hugues de Woillemont a été élu par le collège des consulteurs, composé de six prêtres du conseil presbytéral du diocèse, administrateur du diocèse, et assurera donc l’intérim.

Le père de Woillemont a fêté dimanche ses 48 ans. Ordonné prêtre en 1998, il était vicaire général du diocèse depuis 2011. Natif de Saint-Cloud, il a exercé tout son ministère dans les Hauts-de-Seine, comme vicaire à Sèvres (2000-2003), puis curé à Chaville (2003-2011) et à Ville-d’Avray (2007-2011). Il a également été directeur du service diocésain des pèlerinages, de 2005 à 2011. En 2011,  il avait incité ses fidèles à se rendre à la Marche pour la vie.

L’administrateur diocésain a pratiquement tous les pouvoirs de l’évêque, sauf ceux que l’Église ne lui attribue pas. Il est tenu aux obligations de l’évêque diocésain et en possède le pouvoir (Canon 427). Par contre, il ne peut ordonner ni diacre ni prêtre. Tout comme un évêque, il administre un diocèse, est convoqué aux réunions des évêques de France et de la Province ecclésiastique, il donne le sacrement de confirmation, donne toutes les dispenses.

5 comments

  1. Le Précurseur

    Je ne comprends pas cette manie qu’on a maintenant d’appeler tous les prêtres le Père dupont, le père dupuis etc… quand il s’agit d’un prêtre séculier, on doit l’abbé Dupont ou l’abbé Dupuis mais en aucun cas le père. Ce terme est donné aux moines, aux missionnaires ou dans certaines fonctions particulières au sein de l’Eglise. La seule exception,c’est en confession quand on dit : “Pardonnez-moi parce que j’ai péché” . Point barre !

  2. allegrovivace

    je ne le connais pas mais sa “touche” vestimentaire est datée d’un temps que j’exècre, celui dit de “l’Eglise conciliaire” ….
    Dans mon village de 440 habitants, pour la première fois depuis un millénaire les registres paroissiaux ont vérifié en 2017 : 0 mariage et 0 baptême.

    Tout est dit de la prétention du concile de vatican d’eux à remplir les églises…

  3. Coralie

    C’est vrai que sa touche est assez minable en veston, c’est triste.
    Depuis le concile “d’eux”, après avoir tout vandalisé, il faudrait avoir honte d’avoir la foi, d’être catholique et d’être prêtre.

  4. Bruno

    Très bon prêtre, très bon pasteur. Un vrai talent pour mobiliser les gens et en tirer le meilleur. Une infinie gentillesse. Une grande attention aux autres. Un cadeau de Dieu.
    Et pour la photo, je ne sais pas où ce site est allé chercher sans doute la seule disponible où il ne soit pas en chasuble ou en col romain.

  5. Juliette

    Tant que les prêtres seront à l’image de celui là, ni digne ni respectueux, les gens ne reviendront pas dans nos églises que les conciliaires se sont acharnés a vider. “Travailler dans la vigne du Seigneur” les conciliaires ne comptent pas y aller et l’évitent comme la peste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *