Qui siègera à Ajaccio ?

Download PDF

Depuis le départ de Mgr Brunin au Havre, le diocèse d’Ajaccio est administré par un évêque en retraite, Mgr Jean Bonfils, évêque émérite de Nice, actuellement âgé de 81 ans.

Des noms circulent concernant la nouvelle nomination, à faire frémir d’inquiétude bon nombre de catholiques. Il s’agit du vicaire général de Marseille l’abbé Jean-Marc Aveline ou celui de Nice l’abbé Jean-Louis Balsa.

Le premier, né en 1958 à Alger, ordonné prêtre en 1984, vicaire général depuis 2006, est directeur de l’Institut catholique de la Méditerranée et Consulteur au Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux depuis 2007. Il est diplômé d’une Licence en philosophie de l’Université Paris IV Sorbonne, d’un Doctorat canonique en théologie de l’Institut catholique de Paris, et d’un Philisophiæ doctor de l’Université Laval – Canada, 2000. En outre, il est en charge de la revue Chemins de dialogue (Marseille) ainsi que du Comité de rédaction de la revue Recherches de science religieuse (Paris). Fidèle à la génération de l’enfouissement, il ne porte pas d’habit ecclésiastique :

Le second personnage pressenti, l’abbé Balsa, est né en 1957 à Nice, a été ordonné prêtre également en 1984. Il est vicaire général depuis 2009. Il possède une Maîtrise de philosophie et  une Maîtrise de théologie. Il a été curé de Valbonne, Biot et Sophia-Antipolis, vicaire épiscopal pour la pastorale des jeunes, directeur des études au Séminaire de Laghet. Comme le premier, il ne doit pas savoir que l’Eglise exige le port d’un vêtement pour les clercs :