Réforme des paroisses du diocèse de Nevers

Download PDF

Annoncée par Mgr Thierry Brac de la Perrière :

En ce mois de septembre nous allons avancer dans le travail sur la réforme des paroisses, en ce qui concerne la carte des futurs ensembles paroissiaux, mais aussi pour créer ces fraternités locales si importantes pour susciter une nouvelle dynamique : quoi de mieux, et de plus simple, que de se réunir à quelques-uns autour de l’Evangile, pour s’en nourrir dans la prière et grandir dans la fraternité du Christ ? Ces petites flammes de foi et d’amour seront naturellement missionnaires, de même que la première communauté chrétienne était missionnaire par le seul fait de former « un seul cœur et une seule âme » (Actes 4,32), « assidus à l’enseignement des apôtres, fidèles à la communion fraternelle, à la fraction du pain et aux prières » (Actes 2,42). Peu importent la forme et la fréquence de ces rencontres, et déjà certaines fraternités commencent à se former, dans la diversité des personnes et des situations. Ce qui importe c’est la volonté de se mettre à l’écoute de la Parole de Dieu, une Parole vivante, et de se laisser façonner par elle. L’Évangile n’est pas pour les « sages et les savants », il est pour ceux qui acceptent d’avoir un cœur de pauvre. A cet égard, l’expérience des groupes de « Chemin d’Espoir » me paraît riche d’enseignements. Mais d’autres mouvements donnent aussi une belle place à la Parole de Dieu, ou la retrouvent. Pourquoi n’y aurait-il donc pas aussi des groupes paroissiaux qui naissent à partir de deux ou trois personnes et restent sans cesse ouverts aux chercheurs de Dieu ?

La Maison du diocèse poursuit de son côté sa mutation, qui devrait devenir plus visible encore dans les mois qui viennent en ce qui concerne la rénovation du bâtiment. Je souhaite qu’elle soit de plus en plus un lieu de rencontre et d’animation spirituelle et missionnaire, et que les personnes salariées et bénévoles soient heureuses d’y venir et de travailler ensemble.