"Piss Christ" Mgr Louis doit faire son mea culpa

Download PDF

Préfacé par Mgr Gilbert Louis (toujours évêque de Chalons-en-Champagne) et corédigé par Mgr Albert Rouet (aujourd’hui évêque émérite de Poitiers) et Gilbert Brownstone, le livre L’Eglise et l’art d’avant-garde – De la provocation au dialogue – La Chair et Dieu avait été publié à l’initiative d’un Comité officiel de l’épiscopat, Arts-Cultures-Foi, créé en 1997 lors de la Conférence plénière de Lourdes. La postface en est faite également, du reste, par le P. Robert Pousseur (secrétaire général dudit Comité, Mgr Louis en étant le président).

Si le « Piss Christ » de Serrano n’y figure pas  en photo, il y est évoqué comme référence aux illustrations de l’album. Dans une homélie prononcée au cours d’une messe célébrée en Avignon, le P. Pousseur estimera même que l’œuvre de Serrano « est porteuse de lumière », et qu’il a été injustement critiqué « à cause d’une série de photos du Christ en croix, qui ont choqué nombre d’Américains ».

Dans cet ouvrage, on trouve des images de nature quasi-pornographique ou sado-masochiste, mettant en scène des « artistes » affublés de chasubles religieuses et versant du sang contenu dans un calice sur le sexe dénudé d’acteurs, ou confectionnant des hosties de boudin données en communion à des figurants.

Scatologie blasphématoire et satanique.

Non seulement ce livre a été présenté lors de l’Assemblée générale des évêques de France à Lourdes, à l’automne 2002, mais le site des évêques de France en a fait lui-même une large publicité. (source : Rémi Fontaine dans Présent)