Remous autour d’un curé limogé en Vendée

Download PDF

L’abbé Vincent Lautram a été démis de sa charge de curé de la paroisse Sainte-Marine-des-Olonnes, dans le diocèse de Luçon. La décision a été prise par l’évêque de Luçon, Mgr Alain Castet. L’abbé a à son actif de belles réalisations (la venue de Notre-Dame de Rocamadour, les liens avec des mondes profanes sur la ville des Sables, l’approche des médias, etc.), mais la gestion de la paroisse devenait difficile. Mgr Castet et son conseil ont décidé de lui chercher un autre ministère qui corresponde à ses grandes qualités missionnaires. L’abbé Lautram prend pour le moment un repos mérité. La paroisse sera administrée pendant un an, par trois curés in solidum, les abbés Côme de BRISOULT, Jean-Yves POULAILLEAU et Olivier MONNIOT, ce dernier étant nommé modérateur.

L’annonce, rendue publique hier, a révolté de nombreux paroissiens. Durant la brève période de son apostolat 2ans environ, il avait réussi à se faire aimer et à faire rayonner la paroisse comme jamais auparavant : adorations quotidiennes pendant l’été, pélerinage avec ND de Rocamadour pendant le Vendée Globe, procession du 15 août en compagnie de la communauté traditionaliste locale… De l’aveu du vicaire général, la raison des tensions seraient la sensibilité conservatrice du curé et sa catéchèse. Les “opposants” au père Lautram, au sein de la cure des Sables d’Olonne, semblent très minoritaires. Certains soutiens ont lancé une pétition, qui recueille plus de 500 signatures :

“Nous, Sablaises et Sablais, de confession catholique, athées, agnostiques ou d’une autre religion, prions le diocèse de Luçon de reconsidérer sa décision de démettre l’abbé Vincent Lautram de son ministère et de toutes ses fonctions.Nous reconnaissons à notre abbé un altruisme, une foi, un engagement pour l’humain qui rendent incompréhensible cette décision qui risque, si elle était maintenue, de mécontenter une grande majorité de la communauté catholique sablaise mais aussi de tous les autres citoyens qui voyaient en l’abbé Lautram un homme ouvert, le représentant d’une Église bien avec son temps.Pour ces raisons et par cette pétition nous vous prions de bien vouloir nous rendre notre abbé afin qu’il poursuive sa mission ici aux Sables-d’Olonne.”

Le vicaire général du diocèse, le Père Dominique Lubot, est intervenu sur RCF afin de tenter de calmer la fronde :

maximilienbernard@perepiscopus.org