11 comments

  1. Athanase

    Quelle honte, la veille de Noel , de lâcher Jésus Christ pour un pape hérétique!

    En effet, quelle folie de croire que le pape ne peut se tromper, alors même qu’il ne met pas en jeu son infaillibilité! Saint Paul nous avait pourtant prévenus que Pierre se trompait parfois (Gal 2, 11)!

    Donc aujourd’hui où le pape veut imposer une position manifestement indéfendable, parce qu’il est impossible de lui donner son adhésion autrement qu’en se mentant à soi-même ou en perdant pour l’occasion l’usage de sa raison, le devoir est de prendre ses distances par rapport à l’erreur ( ce qui ne veut pas dire faire un schisme, car là où le pape ne diverge pas de l’Evangile, il continue d’être le chef à suivre).

    Honte à ceux par qui le scandale arrive, fût-ce “au cas par cas” !!!!!!!!!!

  2. Michelle

    Tous ces évêques qui suivent , le doigt sur la couture du pantalon, une injonction du pape manifestement illégitime sur le fond comme dans la forme ( qu’est-ce que cette manière de prétendre conférer une valeur magistérielle à quelque chose qu’on n’ose même pas énoncer en clair, mais seulement indirectement en donnant une approbation globale à la démarche suivie par un diocèse! ), c’est proprement stupéfiant.

  3. Jacques

    Eminence, c’est tout simple, vous pouvez dire dans le prolongement de l’hérésie du pape tout ce qui vous plaira, éluder la vérité sous le couvert de tous les “cas par cas ” que vous voudrez, nous ne vous suivrons pas. Notre préférence est en effet, plutôt, figurez-vous, de suivre le Christ. Il faudra vous y faire.

    Ce qui est un peu gênant pour vous, et vous n’êtres pas près de trouver la solution, c’est que vous êtes dans l’incapacité absolue, ainsi d’ailleurs que le pape lui-même, d’expliquer aux brebis de votre troupeau votre position, en la fondant sur un discours clair, c’est à dire à la fois éloigné du mensonge et de la déraison. C’est un peu gênant pour un pasteur.

    Vous êtes dans cette incapacité, -mais en avez-vous seulement conscience? – tout simplement parce que de raison honnête et droite propre à fonder la position, il n’y en a pas dans la fidélité au Seigneur. C’est d’ailleurs pour cela que le pape, pour tenter de conférer une valeur magistérielle à sa position indéfendable en vérité, a recouru à cette procédure saugrenue de se contenter de déclarer que son approbation donnée globalement aux évêques de Buenos-Aires valait magistère, se permettant ainsi d’imposer un devoir d’obéissance et d’adhésion tout en se dispensant d’énoncer en clair sa position et ses fondements! On hallucine.

    Comment les évêques ne voient-ils pas cela? En fait, ils se sont laissés, petit à petit, aveugler, et ils ont, à de rarissimes exceptions, perdu l’usage de la raison, et donc forcément du même coup, car l’un ne va pas sans l’autre, perdu la foi.

  4. Hervé Soulié

    Rondeur du menton, mais aussi rondeur du langage, onctuosité de l’ecclésiastique qui veut paraître à la page, plaire aux médias, complaire au pape François aussi vraisemblablement.
    Allez Ricard, vous êtes adoubé par le religieusement correct.
    Ah ! J’oubliais, votre Légion d’Honneur, arborée fièrement sur votre veston, vous va très bien !

  5. RICHARD

    je suis catholique, et complètement sidérée que voir nos évêques, curés, et autres religieux ne parler que des migrants, et non des pauvres de notre pays qui meurent dans nos rues !!! le danger est là et ils ne veulent rien voir !!! franchement, ça m’agace fortement

  6. don quijote

    C’est nouveau, c’est curieux on n’en avait jamais parlé auparavant, c’est curieux comment il a fallu arriver fin 2017 pour découvrir tout ça, L’Eglise se serait-elle trompée pendant 2000. Encore un petit effort et certains de nos évêques vont aller habiter une masure et laisser leur palais épiscopal à tous ces gens qu’ils font chérir aux autres!

  7. Louis de Montalte

    Pour admettre le raisonnement de l’archeveque de Bordeaux, il faut admettre que les Galiléens ne sont pas des Juifs et que Bethleem n’est pas au pays de Juda !
    On a entendu ce genre de stupidité récemment dans la basilique vaticane. Un nouveau conformisme est en devenir…

  8. Joseph2

    Langue de bois . Comme si les migrants étaient Dieu. la plupart sont certainement en Dieu, mais ils ne sont pas Dieu. Beaucoup sont musulmans et ont vocation de persécuter chrétiens et “mécréants” comme cela s’est fait depuis 14 siècles et comme cela continue à se faire (Kosovo, Turquie, Egypte, Nigéria,etc. ) L’état n’a pas besoin de conseils sur l’immigration par ceux qui ne connaissent pas ce problème qui est très complexe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *