Un nouveau synode dans le diocèse de Créteil

Download PDF

Monseigneur Santier a annoncé mardi 23 septembre le lancement d’un synode qui sera officiellement lancé le dimanche 12 octobre au Palais des sports de Créteil. Plus de 3 000 personnes sont attendues.

« Si la cathédrale s’élargit, c’est grâce à ce qui se vit dans le Val-de-Marne. Face aux inquiétudes du monde actuel, le synode et la nouvelle cathédrale sont un signe d’espérance pour les Chrétiens dans le monde ».

Ce synode sera en une concertation de tous les baptisés du diocèse pratiquants ou non, âgés d’au moins 15 ans, sur le thème : « Prendre soin les uns des autres et partager à tous la joie de l’évangile ».

 Jusqu’à l’été, les participants se rassembleront par équipe pour réfléchir et apporter de nouvelles propositions. L’évêque indique :

“Cette expérience d’Eglise, de fraternité, se déroulera en deux temps : d’abord au sein des équipes synodales, partout à travers le diocèse, puis, plus solennellement, lors de l’assemblée synodale qui réunira vos délégués.

Elle se concrétisera donc d’abord au sein des équipes synodales où vous êtes tous invités à convier des amis, des voisins, des collègues de travail, croyants ou non-croyants. Vous pourrez y échanger entre vous sur ce que vous avez déjà vécu du « prendre soin les uns des autres » dans vos familles, dans les quartiers, le milieu de travail, en paroisse et dans la société. Vous pourrez aussi réfléchir à la manière dont l’Esprit invite notre Eglise à aller encore plus loin sur ce chemin.

Dans cette expérience, il ne s’agit pas de se précipiter vers des solutions toutes faites mais d’abord de se laisser interroger par ceux qui traversent des épreuves. Car écouter celui qui souffre et qui pleure, c’est faire la rencontre de Jésus lui-même : « A chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait » Mt 25, 40.

Au cœur des équipes synodales, nous allons être conduits à vivre une véritable expérience spirituelle et une expérience de la fraternité dont la source est l’Evangile : « C’est à l’amour que vous aurez les uns pour les autres qu’on vous reconnaîtra pour mes disciples » Jn 13, 35. Cette expérience vous la vivez déjà au sein de vos paroisses, dans vos mouvements, groupes de spiritualité ou de prière.

Elle s’appuie sur une longue tradition de présence évangélique des chrétiens dans l’Est parisien. C’est pourquoi j’ai choisi de faire coïncider le lancement de notre synode diocésain avec les célébrations du 50e anniversaire de la mort de Madeleine Delbrêl, grande figure spirituelle du XXe siècle, témoin du Christ dans notre diocèse, dont le procès en béatification est engagé. A son école, je nous invite à retrouver le sens du témoignage de vie évangélique dans une société déchristianisée.

Ce que vous allez partager ainsi, jusqu’à l’été 2015, sera recueilli par le secrétariat général du synode qui, avec d’autres, cherchera à en faire apparaître les points de convergence, les audaces prophétiques, les appels à aller de l’avant et à ouvrir des pistes nouvelles pour faire découvrir à nos frères et sœurs en humanité qu’ils sont aimés de Dieu.

Cette relecture servira de base de réflexion à l’assemblée synodale proprement dite qui se réunira à partir de l’automne 2015. Elle sera composée de membres élus des paroisses, mouvements et services ainsi que de membres de droit dans la diversité de la communion qui se vit dans notre Eglise.

Les trois sessions de l’assemblées synodales, portées par notre prière commune, offriront à ses membres, à travers une grande liberté de parole et une écoute attentive les uns les autres, de discerner ce que l’Esprit-Saint dit aujourd’hui à notre Eglise et ce qu’il nous invite à entreprendre. A charge pour l’assemblée synodale de le traduire en orientations diocésaines qui seront votées et soumises à votre évêque.

« Le monde est en feu, disait sainte Thérèse d’Avila, ce n’est pas le moment de s’occuper de choses insignifiantes ». Oui, le monde est en feu et il a besoin d’hommes et de femmes qui se laissent rejoindre personnellement par le Christ, pour proposer à leurs frères de partager la «Joie de l’évangile» qui transformera leur vie. Et cela, en participant à la construction d’un monde plus juste, un monde de paix, un monde plus fraternel.

Le synode auquel je vous invite culminera le 16 octobre 2016 dans une grande fête qui marquera le 50ème anniversaire de la fondation du diocèse de Créteil. Au cours de cette célébration, seront annoncées les orientations diocésaines, issues de la réflexion des équipes et de l’assemblée synodale. Elles traceront notre chemin commun pour les années à venir et seront mises en application dans les secteurs, paroisses, mouvements et services.

L’ensemble des échanges sera recueilli par le secrétariat général du synode jusqu’à l’été 2015 et servira de base de réflexion à l’assemblée synodale proprement dite qui se réunira à partir de l’automne 2015, composée de membres élus des paroisses, mouvements et services ainsi que de membres de droit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *