Un film de la Congrégation pour le clergé bouscule les séminaires de France

Download PDF

a-copie-2À l’occasion de l’Année sacerdotale, la Congrégation pour
le clergé a réalisé un film d’une demi-heure sur le prêtre
, intitulé Alter Christus, avec, comme principale référence le
saint curé d’Ars. Il est possible de le voir, en trois parties, sur You Tube, en langue française, italienne, espagnole et allemande (ALTER CHRISTUS 1, ALTER CHRISTUS 2, ALTER CHRISTUS 3).


Outre des extraits de discours des papes Jean-Paul II et Benoît XVI, on note les interventions et témoignages de nombreux cardinaux, évêques et prêtres, dont le cardinal préfet
Cláudio Hummes
(Congrégation pour le clergé), le cardinal préfet Antonio Cañizares (Congrégation pour le culte divin), le cardinal président émérite Julián Herranz
(Congrégation pour l’interprétation des textes législatifs), l’archevêque secrétaire Mauro Piacenza (Congrégation pour le clergé), Mgr Guido Marini (maître des cérémonies
liturgiques du souverain pontife)… Ce document très pédagogique, magnifiquement réalisé, met en évidence la beauté du sacerdoce et du don de soi des prêtres à travers le monde.

Mais quel rapport avec nos évêques ? Ce film agite les séminaires diocésains français en donnant un appui officiel et romain à une tendance qui ne cesse de croître parmi les séminaristes de
notre pays.
L’écho que trouve cette vidéo dans les séminaires de France (dont les chiffres globaux n’ont jamais été aussi bas) est très significatif du renversement de tendance qui s’est
produit chez les futurs pasteurs de nos paroisses
. Les supérieurs de séminaires, hommes souvent « classiques » ma non troppo, tentent de faire barrage à cette vague de plus en plus
traditionnelle. Anecdote significative : dans un séminaire s’est constitué un « groupe stable » de 9 séminaristes (représentant de fait le quart des séminaristes proprement diocésains de
ce séminaire) qui a formulé une « demande » selon le Motu Proprio Summorum Pontificum auprès du supérieur, le P. B. : la célébration, une fois par semaine, d’une messe selon la forme
extraordinaire. Le supérieur, pour l’instant, n’a pas donné suite.

Si quelqu’un trouve ces vidéos sur le site de la CEF, qu’il ait l’amabilité de me prévenir…