“Le Figaro” : une rédac qui n’aime pas les réacs

Download PDF

actualite-4-veritesSelon Le Point, Eric Zemmour, talentueux chroniqueur du « Figaro » et dans divers médias radiophoniques et télévisuels, a été convoqué par sa hiérarchie au « Figaro » pour un entretien préalable à son licenciement, lundi 29 mars.

Le motif ? Ces propos d’Eric Zemmour tenus sur Canal+, le 6 mars : « Les Français issus de l’immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes… C’est un fait. »

Il se murmure aussi que la chronique – très écoutée – de Zemmour sur RTL, fort peu « politiquement correcte », chagrinerait certains caciques du « Figaro ».

Au-delà du cas de Zemmour et du « Figaro », la question est simple : a-t-on encore, en France, le droit de s’opposer à la bien-pensance antiraciste ?
La question, c’est celle de la liberté de la presse et du « politiquement correct ». Aux « 4 Vérités », nous sommes clairement pour la première et contre le second.

C’est pourquoi nous vous demandons instamment de signer et de faire signer la pétition : Eric Zemmour est aujourd’hui en première ligne. Ne laissons pas cette première ligne s’effondrer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *