Crucifix obligatoire dans les bâtiments publics à Padoue

Download PDF

Le maire de Padoue, Massimo Bitonci, membre de la Ligue du Nord, parti indépendantiste des régions industrielles de l’Italie, a annoncé sur son compte Facebook qu’il était désormais obligatoire pour les écoles et les établissements d’état dépendants de la municipalité d’accrocher aux murs de toutes les salles un crucifix. Il a par ailleurs annoncé que ceux qui ne se consentiraient pas à accrocher les crucifix, payés par la municipalité, seraient punis. Une initiative courageuse lorsque l’on sait que c’est dans le nord de l’Italie que la sécularisation du XXe siècle avait été la plus forte et la plus rapide, et que jusqu’à récemment, c’était plutôt que aux plaintes de laïcards angoissés par le crucifix qu’étaient confrontés les citoyens italiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *