Défense le mariage : un besoin théologal

Download PDF

Dans cette même conférence évoquée plus haut, le cardinal Vingt-Trois affirme ceci :

“Ce n’est pas parce que l’on est contre une vie débridée, que l’on veut à tout prix maintenir la famille. Ce n’est même pas seulement par attachement juridique, parce qu’on aurait besoin de s’appuyer sur un mariage civil solide. C’est un besoin théologal. Si l’expérience familiale disparaissait de la conscience humaine, nous perdrions un moyen non seulement de parler, mais un moyen de comprendre quelque chose de ce qu’est Dieu, et de ce qu’il veut faire avec l’humanité. Même si les grands théologiens disent que dans ce genre d’exercice, tout ce que l’on comprend est infiniment moins volumineux que ce qui reste ignoré. Il ne suffit pas de regarder un homme et une femme pour avoir vu Dieu, mais cela veut dire que c’est ce mode d’expérience humaine qui nous rapproche davantage de ce que Dieu veut faire avec l’humanité. Si on perd ce mode d’expérience, on perd une ressource considérable. On peut avoir d’autres paraboles mais elles seront moins significatives.”

1 comment

  1. JCM

    Voila la plus belle parole dite sur le mariage.
    C’est quand même mieux que d’entendre à longueur de débat que le mariage civil n’est que juridique et n’a rien à faire de l’amour.
    Et en plus il dit enfin que le “couple” et le prétendu “amour” homosexuel n’a rien à voir avec le plan de Dieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *