Jean-Frédéric Poisson : “les chrétiens m’ont déjà fait payer la note en septembre dernier, il faut savoir solder les comptes”

Download PDF

Aux législatives partielles de Rambouillet dimanche dernier, la candidate de gauche Anny Poursinoff (Verts) est arrivée en tête (42,62%), devançant de deux points (511 voix) le député sortant Jean-Frédéric Poisson (UMP), ancien suppléant de Christine Boutin (40,71%). Troisième, le candidat du FN Philippe Chevrier obtient 7,48% des voix. Le parti du Front de Gauche arrive quatrième avec 4,05% du scrutin. Le candidat du Nouveau Centre totalise 3,19% des suffrages. La participation a été faible (26,75%). C’est donc un second tour serré qui se profile dimanche prochain…

Jean-Frédéric Poisson, bonjour. Merci d’avoir accepté de répondre à nos questions par téléphone. Qualifieriez-vous cette campagne de “difficile” ?

Bien sûr qu’il s’agit d’une campagne difficile mais ni plus ni moins que d’habitude. Toutes les élections partielles sont difficiles. De plus, il est toujours délicat de mobiliser en période de vacances et qui plus est par ce climat. Le contexte économique et social ne facilite rien.

Est-ce que la droite et vous particulièrement (“le syndrome de Rambouillet“) ne payez pas le crédit accordé aux thèses écologistes par le gouvernement il y a encore quelques mois ? Les gens (y compris de droite) préfèrent voter pour l’original que pour la copie, parce que la copie a légitimé l’original…

Dans ce que disent les écolos, il y a, notamment pour un chrétien, sur le plan du constat, des choses vraies mais je ne partage pas leurs solutions. Sur ces sujets, la droite n’a pas attendu la gauche et par exemple, le Parc national de la Vallée de Chevreuse est une invention d’élus de droite. Tous les gens de droite n’ont pas compris que voter pour les Verts, c’est voter pour l’extrême-gauche : ils se prononcent pour la semaine de 32h et même de 28h pour certains, pour la légalisation de stupéfiants, etc. Vous savez, le projet de circuit de F1 à Flins défendu par l’ancien président UMP du Conseil général des Yvelines (Pierre Bédier, NDLR) n’a pas du arranger les choses. Ce qui peut également expliquer la faible mobilisation de l’électorat de droite au second tour l’année dernière est mon avance de 24 points lors du 1er tour de septembre. Les gens se sont dits que c’était gagné…

La forte minorité chrétienne pratiquante de Rambouillet a toujours en travers de la gorge votre vote relatif au travail dominical…

ça fait 150 fois qu’on me parle de ça. Il appartient aux chrétiens de Rambouillet de savoir s’ils préfèrent un député de droite ou un député d’extrême-gauche. Je ne sais pas combien de fois on va me faire payer ça… Il fallait faire quoi ? Laisser des entreprises payer 50 000 euros d’astreintes par dimanche ouvert ? Continuer à enrichir Force Ouvrière qui gagnait systématiquement devant les tribunaux ? Il n’y avait pas de bonne solution. Quand j’en ai demandé une, personne ne me l’a fourni…

Joseph Thouvenel, le secrétaire général de la CFTC, parle d’une “prime à la délinquance” pour les magasins qui bafouaient la loi...

L’accord final que nous avons trouvé est un bon accord. Il y avait 180 exceptions avant le vote de la loi. Je sais que ça ne justifie rien mais trois millions et demi de Français travaillent le dimanche. Voilà la réalité ! Et puis il n’y a pas ce déferlement annoncé par certains. Peut-être que l’histoire, les années à venir me rendront justice…

Mais vous savez bien que dans ces cas-là, on commence à instaurer des exceptions qui deviennent dans les faits et progressivement la règle. Un peu comme la loi Veil réaffirmait le droit à la vie mais posait des exceptions…

Le cadre légal est en l’espèce complètement clair. Bien sûr, cela requiert pour marcher correctement une culture patronale un peu différente. Car je sais bien que certains patrons ne respectent pas toujours leurs salariés. Vous savez, j’ai répondu 100 fois sur ce sujet. Je suis allé au bout de ce que je pouvais faire sur ce texte de loi. Et les députés de droite hostiles au travail dominical n’auraient de toutes les façons pas voté avec la gauche. On a fait en sorte que le gouvernement s’aligne sur notre positionnement comme je l’ai écrit dans Valeurs Actuelles. Traiter la situation ne signifiait pas faire fermer des entreprises alors qu’on traverse une période de crise. Après, il n’est pas question que le dimanche ne devienne un jour comme les autres car il ne l’est pas. Je pense qu’avec ce texte de loi, on a atteint une forme d’équilibre à l’origine pas forcément envisageable au départ. Vous savez, je suis prêt à rencontrer tous ceux qui souhaitent des explications sur mon vote relatif à l’exception de travail dominical. Les chrétiens m’ont déjà fait payer la note en septembre dernier, il faut savoir solder les comptes…

Selon vous, votre concurrente au deuxième tour Anny Poursinoff est d’extrême-gauche…

Elle est alignée sur le programme des Verts avec tout ce que cela comprend : grève du 3ème ventre d’Yves Cochet, euthanasie active, etc

Que pensez-vous des propos récents de Roselyne Bachelot (le 15 juin au Sénat) (“l’IVG est présentée comme un mal nécessaire. Je ne m’associe pas à cette présentation négative. La loi de 2001 a adapté l’IVG mais il reste à s’assurer de son application. Le rapport de l’Igas, rédigé à ma demande, indique que la France est au premier rang mondial pour la couverture contraceptive. L’IVG reste stable et notre taux de fécondité est parmi les plus hauts en Europe : nous n’avons pas donc de culpabilité à avoir.“)

C’est l’opinion majoritaire en France qui déborde dans de plus en plus de formations politiques. Ma position est claire sur ces sujets : je me suis battu contre l’extension du DPI à la trisomie 21 et ai voté contre le rapport de la mission portant sur la révision des lois de bioéthique. Je me suis opposé à la proposition de loi de Manuel Valls qui visait à légaliser l’euthanasie, etc

Je profite de cette rencontre par téléphone pour vous remercier pour vos prises de position courageuses contre la christianophobie de certains groupes invités à se produire au Hellfest malgré les appels au meurtre contre les chrétiens et aux profanations qu’ils ont l’habitude de lancer…

Sur ce sujet, sachez que je vais demander aux autres communautés religieuses comment elles comptent réagir par rapport à ces insultes et à ces menaces proférées contre leurs frères chrétiens. Je vous tiens au courant…

Propos recueillis par Thibaud COUPRY.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *