La bonne opportunité médiatique du cardinal

Download PDF

Le projet de loi sur le mariage doit être présenté le mercredi 7 novembre en Conseil des ministres. Or, depuis samedi 3 novembre, les évêques de France sont réunis à Lourdes en assemblée plénière. Il y avait là une fenêtre médiatique que le cardinal André Vingt-Trois n’a pas manqué. Habituellement, les médias chrétiens sont presque seuls à suivre les rassemblements des évêques à Lourdes. Samedi, il ne manquait personne et les grandes chaînes de télévision et de radio étaient présentes pour entendre le cardinal André Vingt-Trois.

Le président de la Conférence épiscopale a été clair et a placé le législateur devant ses contradictions. Surtout, il a créé un effet médiatique certain en qualifiant ce projet de « supercherie », « alors même que l’on prescrit la parité stricte dans de nombreux domaines de la vie sociale ». La réaction ne s’est pas faite attendre et le moteur de recherche Google recense des dizaines d’articles sur le sujet.

La fermeté du cardinal André Vingt-Trois indique que l’Église catholique a encore un poids certain dans la société. Aussi les évêques vont continuer à s’exprimer sur ce sujet crucial. Cette affaire signe en quelque sorte la fin de la pastorale de l’enfouissement : il ne suffit plus d’être un couple catholique montrant l’exemple du mariage autour de soi, il faut aussi désormais prendre la parole, agir, manifester contre un projet du gouvernement.