La Fondation Jérôme Lejeune réagit à la libéralisation de l’avortement votée le 26 juin

Download PDF

La Fondation Jérôme Lejeune a publié un communiqué au sujet de la récente modification de la loi sur l’avortement, intervenue le 26 juin. Les articles supplémentaires suppriment la notion de détresse dans les conditions de l’avortement, allant donc toujours plus loin dans la banalisation de l’avortement et dans sa conception comme un « droit » des femmes dans leur lutte effrénée contre la domination masculine ; et élargit les critères permettant de juger qu’un comportement constitue un délit d’entrave à l’avortement. Il s’agit là d’une atteinte à la liberté d’expression, car elle oblige tous les sites qui parlent aux femmes enceintes de faire de la promotion pour l’avortement. Le communiqué de la Fondation Jérôme Lejeune est disponible ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *