La police vietnamienne paye des malfrats pour s’en prendre aux chrétiens

Download PDF

Le régime vietnamien aurait payé des criminels pour qu’ils s’en prennent à un centre chrétien habité par des communautés protestantes à Ben Cat, au nord d’Ho Chi Min Ville. C’est ce qui ressort des témoignages livrés par les pasteurs, qui disent vivre des agressions aux quotidiens, un sabotage permanent de l’eau et de l’électricité. Parmi les autres moyens de rétorsion, les policiers confisquent tout d’abord les papiers des habitants, avant de les mettre en état d’arrestation pour absence de papiers d’identité. Cela permet donc aux agents du régime de séquestrer purement et simplement les fidèles : neuf d’entre eux sont détenus depuis le 12 novembre. La liberté religieuse étant inscrite dans la constitution vietnamienne, les autorités, farouchement anti-chrétiennes, ont donc recours à des moyens détournés pour rendre la vie impossible aux chrétiens qui refusent de s’intégrer au modèle d’église d’état que le pays tente d’instaurer, à l’instar de proche voisin chinois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *