Le cardinal Barbarin est pour que les chrétiens d’Irak puissent rester chez eux

Download PDF

Au cours d’un voyage qu’il a mené en Irak avec Mgr Dubost, évêque d’Evry et Mgr Gollnisch, prélat de Sa Sainteté, dans le but de réconforter les chrétiens persécutés et chassés de leurs terres de ce pays, le cardinal Barbarin, archevêque de Lyon et primat des Gaules, a encouragé les chrétiens de Mossoul et d’Irak à rester sur les terres plutôt que de choisir l’exil.  Il a affirmé que « le but n’est pas que tout le monde parte, c’est qu’on arrive à rester et à continuer à vivre ensemble », car le cas contraire de ferait « qu’aggraver la situation ». Un discours au rebours des déclarations lénifiantes de l’exécutif français, qui se déclarait prêt à accueillir les chrétiens jetés sur les routes, faisant par-là montre du peu de cas qu’il fait de la présence chrétienne en Orient.

3 comments

  1. gaudet

    Je suis d’accord sur le principe fondamental, mais encore faut il que ce projet de non exil, soit susceptible d’une réalisation sans pour cela entrainer l’assassinat de milliers de personnes sur les zones concernées .

    Faire pression sur les instances internationales , dans le but de limiter le soutien logistique et matériel , dont bénéficient ces groupements de criminels, est indispensable. Cependant nous devons tenir compte du fait que l’état islamique s’appuie sur des sources de financement non vraiment gouvernementales, provenant essentiellement de riches et occultes donateurs privés, situés en Arabie Saoudite et au Qatar, et de fait échappant en principe à toute autorité.

    C’est la raison pour laquelle, je suis persuadé qu’au delà d’une action politique et diplomatique, à l’efficacité aléatoire, nous devons envisager la situation de manière concrète, et affirmer la nécessité pour ces chrétiens d’orient , d’une lutte armées en vue de la pure et simple survie !

    Déjà des informations nous ont révélé que des musulmans de la ville de Mossoule, excédés par l’horrible tyrannie doctrinale des djihadistes, se sont constitués en milices et pris les armes, dans le but de résister à ce nouvel ordre politique et religieux intolérable !

    Ainsi donc plutôt que de compter sur une action internationale décidément fort lointaine, les chrétiens d’orient , doivent dés maintenant cesser de se considérer comme des animaux d’abattoir, écarter toute velléité pacifiste , incongrue, non pertinente et dangereuse, pour enfin s’armer et engager la véritable lutte sur le terrain

  2. Michel Cliche

    Les armes de la piété sont plus fortes que les canons! Porter la croix par le chapelet et si possible le rosaire, c’est le meilleur chemin pour vaincre les forces du mal… Quel chemin a utilisé le Christ lors de son arrestation?

    Dans certaines circonstances comme à la Deuxième Grande Guerre mondiale, nous avons eu aussi besoin de soldats pour nous défendre comme autrefois dans les Saintes Écritures et il ne faut pas le renier…

    Dans l’ensemble, l’exemple de la piété demeure la meilleure arme…

  3. zézé

    Oui bien entendu, mais à ce moment là il faut fermer les frontières aux musulmans qui choisissent l’Europe, car eux sont un grave souci pour notre liberté future de pouvoir être chrétien et de le montrer… soit pour aller à la Messe, soit pour suivre une procession car j’espère que vous n’êtes pas sans ignorer que dans certaines banlieues, si vous voulez être “protégé” vous ou vos biens (voiture, boîtes à lettres etc) vous devez accepter de donner quelques piécettes à ceux chargés de “veiller” sur vous….. la preuve en est, s’il est besoin, une famille récemment venue en France en tant que réfugiée syrienne et chrétienne s’est exclamée lors des différentes manifestations récentes qu’elle avait quitté les islamistes et qu’elle les retrouvait ici….. donc attention, c’est sûr qu’il est mieux de rester dans son pays (mais alors pourquoi les islamistes sont chez nous ?) mais il ne faut pas se tromper de “cible”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *