Le CCFD toujours en cheville avec les théologiens marxistes

Download PDF

Le Salon Beige a publié un deuxième volet de son enquête sur le CCFD, tout aussi accablant que le premier. La théologie de la libération, sorte de mélange entre le marxisme et la religion catholique, est encore promue par des associations financées par le CCFD. On pourra se référer ici à cet article.

Pour le moment, il semble qu’il n’y ait aucune réaction dans les diocèses. Certains ont lancé, comme chaque année, leur campagne de carême en faveur de ce mouvement, qui n’est pourtant pas en phase avec la doctrine de l’Eglise. Est-ce conscient ? Est-ce l’ignorance ? Je vous invite à contacter votre évêché pour connaître les raisons du silence épiscopal sur ces affaires et demander si votre diocèse soutient encore le CCFD.

7 comments

  1. Philippe TERRE

    Bonjour,
    peu de chrétiens connaissent la réalité qui se cache derrière le CCFD, qui apprtient pour moi à ce que notre Seigneur Jésus Christ nommait les loups déguisés en agneaux.
    Durant tout ce temps de carême, nous devrons à nouveaux supporter les invitations à faire des dons à cette association, fort bien organiser pour récolter l’argent des fidèles abusés.
    Lors de ces appels à la charité, j’observe que nulle mention n’est faite pour aider d’autres associations qui le mériteraient, telles que l’AED…
    Je suis persuadé que la plupart de nos prêtres ignorent ce que représente réellement le CCFD et sont autant abusés que les fidèles.
    Pourriez-vous établir une” fiche signalétique” synthétique du CCFD qui rétablirait la vérité et pourrait être distribuée à la sortie des églises. Cette fiche indiquerait les oeuvres et associations auxquelles les dons pourraient être adressés.
    Bien cordialement
    Philippe TERRE

  2. Philippe TERRE

    ….en complément de mon courriel posté sans relecture, veuillez excuser la faute d’orthographe et le compléter en indiquant qu’il serait souhaitable de disposer d’une lettre type à adresser à nos évêques. Quelques exemples incontestables de l’utilisation des fonds récoltés par le CCFD seraient les bienvenus, qui démontreraient aux donateurs que leur argent finance une organisation marxiste.
    Bien à vous
    Philippe TERRE

  3. Dans ma paroisse, comme toujours, le don est divisé en trois, la 3ème partie est toujours le CCFD. J’ignore au final comment le calcul est fait.

    Cela ne fait rien, moi je donne ailleurs.

    Je n’ai jamais versé un sou au CCFD parce que tout de suite j’ai apris la vérité : à l’époque le CCFD transportait des livres marxistes au Vietnam en disant qu’il s’agissait de bibles.

    • poulain salvat françoise

      moi non plus je n’ai jamais rien donné à “ces gens” étant prévenue depuis longtemps de leur hypocrisie!!!Il y a bien d’autres causes magnifiques à soutenir!

  4. Christian de Certaines

    Excellente idée que cette lettre-type à nos évêques pour faire cesser cette quête totalitaire, imposée par la plupart de nos Bergers, en faveur d’un mouvement quelque peu révolutionnaires et a-catholique ! Il paraît que l’un de nos évêques est chargé de la tutelle spirituelle de ce mouvement… dit d’Eglise (de France !).
    Tout ceci étant dit sans accusation aucune à l’égard de bonnes âmes qui y militent comme des “idiots inutiles”.
    Amicalement

  5. C.B.

    Le “CCFD” (dénomination qui se traduit par Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement) devrait mieux se dénommer CCFPD: Comité Contre la Faim et Pour le Développement: il n’a strictement rien de catholique. Dommage qu’il n’y ait pas de copyright sur l’adjectif “catholique” et que n’importe qui puisse l’utiliser pour n’importe quoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *