Le Patriarche latin de Jérusalem dénonce l’inaction des politiques contre la violence

Download PDF

Le Patriarche latin de Jérusalem, Mgr Fouad Twal, a dénoncé l’escalade de la violence qui a lieu en Israël autour du meurtre de trois adolescents israéliens par des Palestiniens. Tout en disant apprécier que le Premier Ministre israélien, Benjamin Netanyahou ait condamné le meurtre d’un enfant palestinien qui avait eu lieu immédiatement après, il juge que les prises d’initiatives politiques sont encore loin de permettre à la « culture de paix » que s’efforcent de créer les chrétiens de la région, et qu’appelait récemment de ses vœux le pape François, d’aboutir. Il s’est demandé si la Terre Sainte méritait encore, au vu de ce qui s’y déroule, son nom, et a appelé à surveiller l’éducation donnée à la jeunesse pour empêcher que l’animosité ne se répande dans les deux camps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *