Le programme de Mgr Pontier

Download PDF

Le nouveau président de la Conférence des évêques de France a fait publier sur le site de la CEF un bref résumé de ses ambitions, ce que je ne crains pas d’appeler un programme, car il s’agit là de l’axe politique de l’action de la CEF. On y trouve d’ailleurs un regain d’intérêt pour la doctrine sociale de l’Eglise, avec les évènements qui font suite à la dénaturation du mariage :

“Faire connaître la doctrine sociale de l’Eglise.Conscient de l’écart qui s’est creusé entre la conception civile et religieuse du mariage, le président a invité les catholiques à approfondir l’originalité du mariage chrétien. Il a aussi évoqué le groupe de travail épiscopal sur la présence des catholiques dans la société. Il revient aux évêques de donner aux laïcs matière à réflexion quant à leur engagement dans la société.

10 comments

  1. BODENEZ

    Devant la mobilisation des laïcs contre le mariage pour tous, face au silence de nos cures dans nos paroisses, je me demande si ce n’est pas les laîcs qui doivent donner aux évêques matière à réflexion quant à leur engagement dans la société… ( soit on a entendu certains évêques)

  2. Hélène

    Les pasteurs ayant, dans leur grande majorité, montré qu’ils n’ont pas appliqué ou voulu appliquer Vatican II , ce sera effectivement aux laïcs de revenir aux sources, de remettre chacun à sa place ( et pour les laïcs ce sera en dehors du chœur), de réclamer l’application des enseignements de l’Eglise.

  3. Janot

    La meilleure voie à suivre pour l’église c’est de réclamer à cor et à cris de déconnecter le mariage religieux (pour nous autres catholiques, un sacrement institué par Jésus-Christ) du “pseudo-mariage” dit “pour tous” alors qu’il n’est que “pour quelques-uns”. Ce sont devenu deux choses sans aucun rapport et on ne voit plus bien au nom de quoi les pouvoirs publics auraient à s’immiscer dans un sacrement que se confèrent l’un l’autre un homme et une femme dans un but de procréation, de support et d’amour pour toute la vie.

  4. abbé

    Il convient aux évêques non pas de “donner matière à réflexion aux laïcs”, mais de les enseigner : “Allez, enseignez toutes les nations”.
    Mais c’est comme d’habitude le discours ambigü moderniste :
    “Domine, libera nos a lupis rapacis qui veniunt ad nos sub vestimentis ovium.”

  5. senex

    “Je suis leur chef, je les suis”…!aucun évêque n’a fait la proposition de prendre la place de Nicolas en prison.Voilà qui aurait eu de l

  6. Emmanuel Gauquelin

    Avez vous lu la liste de la CEF???……….
    Vive le MASDU: mouvement d’animation spirituel à la démocratie universelle……..
    Et les enseignement des pères de l’église dans tout cela???……
    L’abbé de Nantes (bien qu’excommunie, ne s’est pas trompe sur la finalités……

  7. AUBERT Roger

    Nous savons tout cela(ce qui est dit plus haut) de plusieurs sources corroborées par nos messagers… L’avantage, c’est que tout cela est permis par Dieu:
    1° La persécution a toujours renforcé la religion: la sélection est sévère.
    2° L’arrivée tous azimuts des étrangers en France est providentielle, puisque après l’avertissement, nous aurons à les évangéliser !

  8. mangouste20

    C’est bien de cela dont il s’agit : les laïcs en premiére ligne, leurs pasteurs à l’arriére pour éviter tout rique de se compromettre. A part quelques exceptions, nos évèques manquent vraiment de courage et, ce qui est plus grave, certains se montrent vraiment complices de ceux qui dénaturent les fondements du christianisme. Ils n’ont même pas le souci d’obéir au Pape qui est pourtant très clair sur le sujet.

    • gaudet

      mangouste

      L’absence de la grande majorité des évêques aux manifestations contre le mariage gay, puis leur silence assourdissant au sujet de l’incarcération de l’innocent Nicolas Buss, suffit en soi à démontrer amplement que nous avons affaire à des mondains, de vulgaires modernistes et des tièdes, personnages que justement rejettent notre Seigneur et qui furent dénoncés par le pape François.

      Dés lors nous sommes en droit de considérer chacune de leurs “déclarations et analyses” avec le plus grand détachement et même dédain. N’accordons notre confiance , qu’à des pasteurs capables d’affronter les tribunaux, les flics politiques de Manuels Gasz, et les cachots de notre France gauchiste et apostate, car les autres ne méritent pas notre regard!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *