Le rappel du pape François sur le mariage

Download PDF

Lors d’un discours tenu devant les évêques espagnols qui lui rendaient la traditionnelle visite ad limina, le Pape, en plein pendant la tourmente autour de la question des divorcés remariés, et alors que le synode approche à grands pas, a affirmé : « une personne qui s’est mariée à l’église puis qui divorce et se remarie civilement ne peut en aucun cas recevoir la communion eucharistique. Ainsi en a décidé Jésus et aucun pape n’a le pouvoir de modifier cet enseignement. » Il faut à nouveau constater qu’il y a de grandes chances pour que le souverain Pontife ne soit pas le progressiste révolutionnaire que les médias  ne cessent de célébrer.

Source: proliturgia.org

9 comments

  1. roux

    je suis content d apprendre que jesus avait laisse des instructions concernant le mariage a l eglise.ce doit etre dans le texte ou il dit que la terre est ronde

    • Laurence

      Roux, cessez de prendre les catholiques pour des imbéciles. Si vous êtes un fondamentaliste de la “sola scriptura”, déclarez-vous franchement protestant, ce sera plus clair.

  2. Crespin-Jeaugeart

    C’est pourtant une belle ânerie ! Nul texte dans les Ecritures ne parlent de divorcés-remariés qui ne pourraient avoir accès à la communion. Il s’agit d’une interprétation et d’une interprétation très “Renaissance”.

    • Laurence

      Crespin-Jeaugaert, cessez de prendre les catholiques pour des imbéciles. Si vous êtes un fondamentaliste de la « sola scriptura », déclarez-vous franchement protestant, ce sera plus clair.

  3. toto

    Le pape a peut être lu enfin le livre des 5 cardinaux sur la question? Mais rien ne l’obligeait à virer l’un d’eux SER le cardinal Burke, homme compétent, pieux et orthodoxe. Il y a quelques mois le pape encensait Kasper, l’hétérodoxe.
    Mais Kasper disait bien qu’il ne toucherait pas au dogme, mais qu’il y aurait des “arrangements” pastoraux tout miséricordieux…En clair, qu’il mettrait par terre le mariage. Tout cela est très “jésuite”

  4. À crespin jaugart

    Je vous invite à relire Saint Paul (cor1)

    1ère Épître de Saint Paul aux Corinthiens

    VII, 10-11
    « A ceux qui sont mariés j’ordonne – non pas moi mais le Seigneur – : que la femme ne se sépare pas de son mari. Si elle en est séparée qu’elle ne se remarie pas ou qu’elle se réconcilie avec son mari, et que le mari ne répudie pas sa femme.”

    XI, 27-29
    “C’est pourquoi celui qui mangera le pain ou boira la coupe du Seigneur indignement se rendra coupable envers le corps et le sang du Seigneur. Que chacun s’éprouve soi-même avant de manger ce pain et de boire cette coupe ; car celui qui mange et boit sans discerner le corps mange et boit sa propre condamnation. ”

    C’est le concile Vatican II qui nous recommande de lire les textes de l’Ecriture.

  5. xuereb

    Le problème n’est pas ce qui sera dit ou pas.
    Rien probablement, à part de jolies déclarations publiques de consensus, comme dans les textes de Vatican II dont les les meilleurs n’apportent rien de nouveau, qui osera le dire? (Lumen gentium,…) et dont la plupart font aujourd’hui sourire par leur style démodé “ONU sixties” où domine un optimisme fraternaliste abominablement nigaud.
    Le problème c’est, exactement comme pour Vatican II : des menées anti-caholiques en sous-main, le pire moment pour faire cette réunion d’évêques, de fausses espérances et de vraies déceptions ensuite, la presse qui organise des sondages grand public (Le Parisien aujourd’hui), une porte ouverte pour “faire entrer la brise de l’Esprit-Saint” mais où ne se sont finalement engouffrés que miasmes et courants d’air… 50 ans après nous en crevons.
    “Arrêtez ce concile tout de suite”, aurait dit Jean XXIII sur son lit de mort. C’est exactement ce que crie sur le sien une curie romaine agonisante qui n’a jamais été aussi mauvaise et dans l’esprit et dans la compétence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *