“Mariage” gay mais religieux : ça commence

Download PDF

Lu dimanche dans Ouest-France :

 

« La date est déjà calée. Début 2014, Alain-Michel, 50 ans, et Franck, 39 ans, vont se

marier en mairie à La Roche-sur-Yon. Ce couple de Yonnais, ensemble depuis dix ans, est l’un de premiers à avoir remis son dossier en municipalité. 

“Nous avons prévu un mariage traditionnel, indique Alain-Michel. Repas simple, soirée dansante… Et fontaine à champagne bien sûr ! Mathieu Durquety (Conseiller municipal délégué aux espaces publics), avec qui je suis très proche et qui a toujours défendu cette égalité de mariage, nous mariera. Je suis croyant. Il est possible qu’on ait une bénédiction mais il faut trouver le prêtre… On aurait bien aimé se marier à l’église.” »

Ben oui, voilà. Le petit couple homo rêve d’un mariage en blanc sous l’œil bienveillant de M. le curé. Mais il se contentera de n’importe quel vicaire ou prêtre complaisant pour obtenir cette « bénédiction » sur cette terre de prêtres réfractaires que fut la Vendée. 

Que peut bien signifier le mariage pour eux, demanderez-vous. C’est simple. Une cérémonie publique qui permet de prendre acte du fait que la société « consent au mœurs », pour reprendre l’expression de Christiane Taubira. Et si c’est une cérémonie religieuse, c’est encore mieux parce que cela fait disparaître aussitôt toute notion de péché et de responsabilité morale individuelle. Revanche ultime sur des siècles d’homophobie.

Espérons qu’aucun prêtre ne s’y prêtera.

Mais sans trop risquer de se tromper on peut s’attendre à ce l’on passe bientôt de la simple demande – trouver le prêtre qui bénira – à la demande comminatoire et à l’obligation pure et simple, au nom de la non-discrimination.

• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d’informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S’abonner

Réseau Riposte catholique

 

 

34 comments

  1. Elisabeth VOINIER

    Ne devrait-on pas plutôt parler du “pariage” pour tous, puisqu’il sa’git d’une paire et non d’un couple ?

  2. Frère simon

    On trouvera toujours des prêtes qui béniront les mariage pour tous car il faut pas oublier qu on y a une association d homo pars mis les prêtes des homo à une époque c était le ras droit de l abbé PIERRE

  3. Janot

    Du grand n’importe quoi ! Espérons que si un prêtre indigne se prêtait à une telle mascarade, il soit excommunié sur le champ. Et espérons aussi qu’on verra bientôt des gens “normaux” se marier (pour de bon) à l’église sans être passé auparavant par la mairie.

  4. vous dites : “je suis croyant ” , ça veut tout dire et à la fois rien du tout, car croire, c’est croire à n’importe quoi ; croire en Dieu est tout autre chose. Lorsque nous croyons -en Dieu- nous faisons sa volonté, non la notre !!! A vous de vous poser la question de savoir ce que veut le Seigneur pour votre vie !!! Il y a des discernements à faire dans chaque étape !

  5. alloin

    Dieu a tout prevu dans son grand dessein,meme le mechant pour le jour mauvais “nous allons voir qui venere le Vrai Dieu ,le Dieu de Jacob et ne blasphemera pas avec satan .les Témoins de Y H W H ont prefere etre les premiers dans les camps que de renier le Vrai Dieu ,,,,un exemple.

  6. theofrede

    c’était prévisible dès le début, et se terminera devant les tribunaux, qui du coup devront reconnaitre la valeur du mariage religieux, ce qui n’était sans doute pas le but de l’opération
    tout ça ressemble à un coup monté et à une provocation, comme l’avait été en son temps le procés de Bobigny
    quelle est la couleur syndicale des juges de La Roche sur Yon ?

  7. zézé

    Bonjour,
    Je l’avais dit il y a quelque temps sur ce blog, bientôt viendra où ils demanderont le mariage religieux…. et il se trouvera MALHEUREUSEMENT, des curés qui le feront… Que DIEU ET LE SACRE COEUR DE JESUS NOUS VIENNENT EN AIDE.. PAR L’INTERCESSION DE LA BIENHEUREUSE VIERGE MARIE AU COEUR DOULOUREUX ET IMMACULE;

  8. PILLOT

    Le mariage gay à l’église est impossible. Si un clerc y consent ce mariage sera nul et déclaré invalide par le tribunal ecclésiastique du lieu.

  9. Goupille

    Qu’ils aillent demander très gentiment à Gaillot…
    Il leur trouvera bien un “prêtre à vie” sorti de l’Eglise en 1969…
    Carton pâte pour carton pâte, à ce niveau d’ineptie, il n’y a plus de limite.

  10. Michel Laviolette

    “…à l’obligation pure et simple au nom de la non discrimination” écrivez-vous; il faudrait ajouter “assortie de condamnations”, civiles ou pénales, par application des articles 12, 13, 14 de la Convention Européenne des Droits de l’Homme ratifiée par la France.
    Droit de se marier selon les lois nationales régissant l’exercice de ce droit.
    Droit à un recours effectif devant une juridiction nationale en cas de violation d’un des droits reconnus par la convention, commise par des personnes agissant dans l’exercice de leurs fonctions officielles.
    Droit à ce que la jouissance des droits reconnus dans la convention soit assurée sans distinction aucune, fondée notamment sur le sexe…”.
    Il entre dans les fonctions des prêtres de marier. La loi sur le mariage gay permet le mariage de personnes du même sexe. Le prêtre refusant de marier (même si le mariage religieux n’est pas en France le mariage civilement déterminant) des personnes parce qu’elles sont du même sexe a toutes chances d’être poursuivi pour violation de la convention. Et c’est ainsi la République qui interfèrera dans la religion et contraindra l’église. La franc-maçonnerie l’avait rêvé; son gouvernement et le parlement l’ont fait. En tant qu’avocat, je ne désespère pas du droit ni des juges pour sortir du piège; mais on risque de voir des prêtres… dans les prétoires!

  11. mangouste20

    L’escalade… Toujours l’escalade, jusq’à la chute mortifère sauf si les résistants réfractaires ne cédent pas et se donnent les moyens de faire rétablir l’ordre moral naturel.

  12. ONY

    O Oui ! “Espérons qu’aucun prêtre ne s’y prêtera.”

    “Mais sans trop risquer de se tromper on peut s’attendre à ce l’on passe bientôt de la simple demande – trouver le prêtre qui bénira – à la demande comminatoire et à l’obligation pure et simple, au nom de la non-discrimination”…Ou allons -nous ?

    La Parousie est proche…

  13. rocheteau

    pauvre Vendée ! que sont devenues sa foi, ses mœurs … tout s’est délité désagrégé décomposé ! mais que dit Jésus du sel affadi ? ….
    que sous l’influence de leur bon évêque les Vendéens retrouvent vite rectitude et ferveur, que les prêtres reviennent à la foi sans compromis. Nous prions Notre Dame qui a la-bas tant de chapelles à Elle dédiées, d’agir sur son divin Fils pour qu’Il nous exauce.

  14. MLB

    “Et si c’est une cérémonie religieuse, c’est encore mieux parce que cela fait disparaître aussitôt toute notion de péché et de responsabilité morale individuelle.”
    Voilà qui est admirable : désormais le prêtre vous absous par avance, vous autorise, vous permet, accorde par anticipation le pardon, consent, accepte, agrée même, approuve sans aucun doute, homologue bien évidemment, supporte par charité, c’est la moindre des choses, justifie et légitime et pour tout dire en un mot : ratifie les élucubrations de cette société décadente.
    Le corps n’existe plus, reste le matériau et la chirurgie. Et l’esprit n’y est pas davantage : la personne humaine, l’homme n’a plus la responsabilité de ses actes, puisque cela “fait disparaître… toute notion de… responsabilité morale individuelle”.

    Homo festivus à Paris Plage

  15. MLB

    A coup de sophisme, la terre est plate !

    http://www.leparisien.fr/societe/anti-mariage-gay-elie-geffray-maire-et-pretre-n-ira-pas-manifester-13-01-2013-2476955.php
    Mariage gay : Elie Geffray, maire et prêtre, ne va pas manifester
    Publié le 13.01.2013

    Eréac (Côtes-d’Armor), vendredi. « Je marierai des homosexuels, cela ne fait pas un pli, c’est mon boulot de maire de faire appliquer la loi », affirme Elie Geffray. | (LP/Vincent Michel.) 9 réactions Depuis qu’un journal local lui a demandé son avis sur le mariage homo, Elie Geffray, 73 ans, maire d’Eréac, un petit village des Côtes-d’Armor, a reçu des dizaines de lettres — certains lui promettant les flammes de l’enfer, d’autres le remerciant chaleureusement —, et a été sollicité par de nombreux médias. Il faut dire que son profil est pour le moins atypique. Non seulement, il est maire de sa commune depuis six ans, mais en outre, depuis 1966, il est prêtre de l’Eglise catholique.
    Et tout à fait favorable au « mariage pour tous ».
    « Je marierai des homosexuels, cela ne fait pas un pli, c’est mon boulot de maire de faire appliquer la loi si elle est votée », tranche-t-il d’une voix souriante qui roule les r. Les arguments d’Elie Geffray, « très convaincu de la vertu de la laïcité », ne s’en tiennent pas seulement à de la stricte discipline républicaine. A l’issue d’une « réflexion personnelle », le prêtre — qui n’est pas curé de son village — s’est convaincu du bien fondé du projet de loi. « J’étais relativement éloigné des revendications homosexuelles, c’est un sujet que je connaissais mal, admet-il. Alors j’ai lu, j’ai écouté, j’ai considéré la question du point de vue du législateur, et je pense qu’il vaut mieux que cette loi existe. » Quitte à aller à contre-courant de sa hiérarchie ecclésiale.
    « En 1884, l’Eglise était contre la loi sur le divorce, puis en 1967 contre celle sur la contraception, puis contre l’IVG… Pourtant, toutes ces lois sont passées et je pense que c’est tant mieux, sinon, c’étaient toujours les petits malins qui ont de l’argent qui s’en sortaient… »
    Ce qui « chiffonne » Elie Geffray, c’est que, concernant le mariage homosexuel, « la République soit plus accueillante que l’Eglise » : « Je pense que la première qualité des chrétiens, c’est d’être accueillant à l’autre, tel qu’il est », souligne-t-il. Si Elie Geffray se dit également « à l’aise avec l’adoption », en revanche, la procréation médicalement assistée (PMA) et la gestation pour autrui (mères porteuses) n’emportent pas son adhésion : « Ce sont des questions de bioéthique, et là, le débat est d’une tout autre nature », nuance-t-il. La nuance, c’est précisément la vertu qu’Elie Geffray appelle de ses vœux : « Tous ces sujets méritent du respect, précise-t-il. Je ne dis pas que j’ai la vérité de mon côté, mais je n’aime pas les opinions trop idéologiques. »
    Le Parisien

  16. Haglund

    Je pense que vous avez raison. La défaite est d’une ampleur étonnante. La seule source de surprise est la rapidité du phénomène : il se passe en 10 jours des choses qui n’étaient pas prévues avant un an ou deux. Je crois que le monde européen que nombre d’entre nous ont connu appartient définitivement au passé.
    Sic transit gloria mundi…

  17. Michel

    Il se dit croyant mais il est le premier a mettre Dieu en défi et son Église. La première obligation est d`aimer Dieu de toute sa force et de toute son âme – ce qui veut dire d`obéir a ses commandements – hors on connait ce que Dieu a dit a propos des relations homme a homme. En plus ils vont devant son autel – ce qui sera vu comme un défi a ses ordonnances – voila le résultat du non enseignement de la foi par les écoles laïques franc-maçonniques……

  18. florent lalonde

    étant donné que vous la gogogoche avez voulue séparés l’état de l’églisre.Vous ne pouvez pas demander a l’église de faire ce qu’elle ne veux pas faire.

  19. bitika

    je doute fort de la validite d’un tel marriage, a vrai dire : je n’y crois pas du tout…ce serait juste une mascarade de plus
    par contre je ne doute pas que des pretres qui les celebreraient ne soient demis de leurs fonctions

  20. Se trouvera t-il un prêtre renégat pour se prêter à cette
    parodie de “mariage” ?
    Que le Saint-Esprit intervienne rapidement pour empêcher
    cette monstruosité .

  21. Feynaud

    J’espère que l’Eglise ne sera pas complice de ce mariage qui est interdit dans les Lois divines (“tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme” Lév 18 verset 22) J’espère que la conscience des prêtres va réveiller l’âme qui est en eux, sinon c’est une abomination devant Dieu. Le Christ nous a bien dit qu’Il n’était pas venu pour abolir la Loi mais pour l’accomplir. La loi des hommes est ce qu’elle est, malheureusement, mais la Loi de Dieu est formelle. Un chrétien doit le savoir.

  22. toubib16

    Et bien, s’il se trouve un prêtre ou un vicaire pour procéder à ce sacrilège, il faudra tout faire pour que Rome l’excommunie.

  23. Malocrane

    En réaction au dernier paragraphe …

    A la différence de l’Eglise qui, pour partie au moins, n’a pas pu se retenir d’intervenir en tant que telle dans un débat de société républicain et non confessionnel, on peut espérer que l’état respecte la légitimité de celle-ci dans les décisions qu’elle a à prendre la concernant: Que l’Eglise fasse le choix de reconnaitre ou non le mariage homosexuel, c’est à elle d’en décider, l’Etat n’a pas voix au chapitre.

    Maintenant, il n’est malheureux que l’Eglise soit manifestement complètement incapable de se tenir lorsqu’il s’agit de la réciproque.

  24. Roland

    Si des prêtres français acceptent de marier des couples homosexuels comme les prêtre anglicans en Angleterre, les couples catholiques ne se marieront plus en France mais iront dans un pays n’ayant pas validé le soit-disant mariage homosexuel.
    Il n’y a pas eu des “siècles d’homophobie” en France.

  25. Raoul

    Message pour journalistes de Riposte Catholique
    bonjour! vous qui connaissez bien du monde, pourquoi ne pas parler de cette affaire à l’évêque du diocèse de la Roche-sur-Yon et par la même occasion mettre le Vatican et Sa Sainteté le Pape François au courant de cette affaire pour que lui ,il met en garde les diacres, les prêtres et les évêques .Nous petits fidèles, que pouvons nous faire,rien.

  26. Michel Laviolette

    Bonjour. Pourquoi ce commentaire (mon commentaire) est-il toujours en attente de modération, si bien que l’article est présenté comme n’ayant suscité aucune commentaire? Merci de la suite que vous pourrez faire à mon interrogation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *