Mgr Lalanne se confie

Download PDF

Evêque de Pontoise depuis 2013, Mgr Stanislas Lalanne se confie dans un ouvrage de 235 pages publié ce mercredi et intitulé Un évêque se confie.

« Ce livre ne s’adresse pas seulement aux chrétiens pratiquants. Je souhaite faire découvrir la vie de l’Eglise au grand public. »

C’est un peu son autobiographie : son enfance, les temps forts de sa vie, ses visites en prison, une journée d’attentat ou une semaine ordinaire, l’évêque partage sa foi.

« Quand j’étais en première au lycée, un professeur m’a demandé pourquoi je ne deviendrais pas prêtre. L’idée fait son chemin, mais ce n’est que neuf ans plus tard que je le deviens. »

Entre-temps, il fait son service militaire en tant que sous-lieutenant. Eduqué dans la foi par ses parents croyants et pratiquants, il ne peut s’empêcher de partager sa connaissance de l’Evangile.

« Beaucoup de jeunes militaires venaient me voir parce qu’ils cherchaient un sens à leur vie, continue le religieux de 69 ans. J’avais trouvé ma voie et je voulais la partager. »

En 1975, à son retour à Versailles, Mgr Stanislas Lalanne devient alors prêtre. Il sera ensuite porte-parole des évêques, puis secrétaire général de la conférence des évêques de France.

En 2007, le pape Benoît XVI l’appelle à devenir évêque à Coutances.

« J’ai fait confiance et j’ai dit oui. Ça a été un tsunami dans ma vie, mais je n’ai jamais regretté ma décision. »

« Les meilleures réponses que je puisse donner aux questions sur le sens de la vie, c’est la façon avec laquelle je vis d’innombrables rencontres, riches et parlantes. Le livre en est peuplé, si bien que j’aurais pu l’intituler : Un évêque avec les gens. »

Ce livre a été écrit en collaboration avec Anne Jacquemot, actuellement directrice de la communication du diocèse d’Autun après avoir exercé cette mission dans le diocèse de Coutances.