Mgr Mamberti est Corse, ne l’oubliez pas

Download PDF

Tweet amusant de Paul Giacobbi, président du conseil exécutif de Corse et député de la 2e circonscription de la Haute-Corse, qui s’étonne du silence des médias nationaux sur l’origine  de Mgr Mamberti.

“Si Mamberti avait été le nom d’un criminel, nul doute que la presse nationale aurait souligné ses origines corses ! Mais un cardinal…”

Mgr Dominique Mamberti est, depuis 1803, le sixième Corse à entrer au Sacré Collège. Cette nouvelle a été saluée par de nombreux insulaires mais aussi par Mgr Olivier de Germay.

« C’est toute la Corse qui est honorée par cette nomination. Mgr Dominique Mamberti est très attaché à la Corse. Il l’a dit à plusieurs reprises. Il avait déjà occupé de hautes responsabilités au sein de la curie et est depuis novembre préfet du tribunal suprême de la Signature Apostolique. Cette création comme cardinal prouve que c’est un homme qui a la confiance du Saint-Père. Mgr Dominique Mamberti est un grand serviteur de l’Église et je crois que cette nomination est à la fois une bonne nouvelle pour l’Église et pour la Corse. Il y a toujours eu des liens très forts entre la Corse et le Vatican et cela ne fait que les renforcer. Nous ne pouvons être que dans l’action de grâce. Il est encore trop tôt, pour savoir si nous nous rendrons à Rome le 14 février, mais bien avant cette nomination, j’avais invité Mgr Dominique Mamberti a présidé les célébrations de la Miséricorde et de la Saint-Joseph en mars. J’espère que son emploi du temps lui permettra d’être parmi nous à cette occasion. »

Depuis 1879, la Corse n’avait plus eu de cardinal.

2 comments

  1. zézé

    Bien dit ! et c’est vrai ! ah ça pour casser du sucre sur le dos des corses, ou pour transformer notre Ile en un paradis pour riches exclusivement, ils sont tous là, mais c’est bien connu : la France est devenue anti-clérical et c’est de pire en pire !!!!

  2. Pellabeuf

    Les origines de Monseigneur Mamberti sont tout autant dans le Territoire de Belfort qu’en corse. Son père en effet a rencontré sa future épouse – et donc la mère du futur cardinal – à Coutelevant, dans la partie du Sundgau située dans le Territoire, lors de la campagne d’Alsace de 1944.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *